Innovation : quels sont les entreprises qui déposent le plus de brevets ?

Synonyme d’innovations, les brevets sont un bon indicateur de la créativité des entreprises. Justement, quelles sont les entreprises les plus créatives en matière de brevets ?

À l’instar des batailles juridiques qui se jouent devant les tribunaux du monde entier, les brevets sont au cœur de l’innovation, une propriété intellectuelle qui a toute son importance pour les produits actuels et futurs. Alors qu’on parle souvent de la bataille entre Apple et Samsung, quelles sont les entreprises qui sont les plus actives en matière de brevets ? Pour répondre à cette question, IFI Claims a établi un classement des sociétés ayant déposé des brevets en 2013.

En voici le Top-10 :

  1. International Business Machines (6 809)
  2. Samsung Electronics (4 675)
  3. Canon (3 835)
  4. Sony (3 098)
  5. Microsoft (2 660)
  6. Panasonic (2 601)
  7. Toshiba (2 416)
  8. Hon Hai Précision Industry (2 279)
  9. Qualcomm (2 103)
  10. LG Electronics (1 947)

Pour retrouver Apple, une référence en la matière, il faut remonter à la 13e place (1 775), très loin derrière IBM. Aujourd’hui indispensable pour se protéger de la concurrence sur certains produits ou technologies, la moindre idée fait désormais l’objet d’un brevet pour revendiquer la propriété intellectuelle ou la paternité d’une idée ou d’un concept.

Est-ce une bonne chose ? Certainement pour certaines entreprises, comme Apple, qui ont pu engranger des centaines de millions de dollars de cette manière devant la justice.

Top 20 des dépôts de brevets en 2013
Top 20 des dépôts de brevets en 2013

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentCNIL : Google ne se laisse pas faire en faisant appel
Article suivantGoogle Webmaster Tools : place à la popularité

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here