Instagram : la pub arrive en France

Après les États-Unis, le Royaume-Uni, le Canada et l’Australie, la publicité sur Instagram arrive en France.

Depuis son lancement en 2010, Instagram a longuement hésité à recourir à la publicité par crainte de faire fuir ses utilisateurs. Devant tout de même songer à monétiser ses utilisateurs, le réseau social a tout de même fait le pas en novembre 2013 en introduisant les contenus sponsorisés aux États-Unis. Depuis, cette publicité a aussi fait son apparition au Royaume-Uni, au Canada et en Australie.

Désormais, Instagram a décidé de sortir du cercle des pays anglo-saxons en annonçant depuis quelques jours que la publicité allait arriver en France. De fait, c’est depuis ce lundi qu’elle est proposée.

Les premiers annonceurs français sont Lacoste, Air France, Guerlain, Yves Saint-Laurent, Coca Cola, Orange ou encore Séphora, des marques qui possédaient déjà un compte sur Instagram avec des dizaines de milliers, voire des centaines de milliers d’abonnés.

Ces annonceurs vont désormais passer à la vitesse supérieure en proposant des contenus sponsorisés, des photos ou des vidéos.

« On essaye d’être sur une cible plus jeune », commente Caroline Fontaine, responsable de la marque et de la publicité chez Air France. « Instagram est ultra-légitime pour Guerlain, car c’est l’image et il n’y a pas d’autres parasites autour », estime pour sa part Jérôme Grange, un des responsables de la publicité chez le parfumeur, tout en précisant vouloir rechercher « le côté branché et jeune » de l’application.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFree met à jour le firmware de la Freebox Server
Article suivantHubble : une supernova sous la forme d’une spectaculaire croix d’Einstein

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here