Instagram se lance dans le collage de photos avec Layout

Plutôt que de laisser ses utilisateurs employer des applications tierces, Instagram lance Layout pour qu’ils puissent faire du montage photo.

Il est estimé que 20% des utilisateurs d’Instagram utiliseraient des applications telles que Framatic, Diptic, Pic Stitch ou encore InstaFrame pour faire de la photo montage. Alors que le but est bien évidemment qu’ils n’aient pas voir ailleurs sur une application tierce Instagram a décidé de proposer le même genre de fonctionnalité.

Plutôt que d’intégrer le montage photo dans son application, Instagram a fait le choix de proposer une appli dédiée séparée : Layout.

Pour le moment gratuitement disponible pour iOS, prochainement pour Android, Layout peut être utilisé sans forcément disposer d’un compte Instagram. À la fin du processus de montage, il est possible de partager le résultat sur Instagram, Facebook ou toute autre application.

Le principe de Layout est simple puisqu’il s’agit de récupérer jusqu’à 9 clichés dans votre galerie photo et de les agencer dans une grille. Au fur et à mesure que vous sélectionnez des images, l’appli affiche des agencements dans la partie supérieure de l’écran. Il est alors possible de faire défiler les différents agencements créés automatiquement au gré des grilles disponibles.

Dès qu’un montage vous séduit, il suffit d’appuyer dessus pour qu’il s’agrandisse à l’écran et que Layout vous propose alors des outils d’édition.

Avec son agencement automatique, Layout redimensionne automatiquement les photos pour qu’elles aient le facteur de forme adapté. L’utilisateur peut aussi éditer individuellement chaque photo de la grille, c’est-à-dire la redimensionner, la retourner de haut en bas, l’inverser horizontalement ou encore l’intervertir dans le collage avec une autre photo.

Avec Layout, Instagram étoffe la gamme d’outils mis à disposition de ses utilisateurs après le rendu vintage (Instagram), le partage éphémère (Bolt) ou encore la création de vidéos time-lapse (Hyperlapse par Instagram), tout cela pour accroitre l’interactivité de ses utilisateurs avec le réseau.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPwn2Own : 557 500 dollars pour 21 failles de sécurité
Article suivantGrande instabilité remarquée pour le moment sur la Freebox Mini 4k

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here