Intel a inventé un chargeur sans-fil pour smartphones et tablettes

Alors que pratiquement tout le monde utilise un vide-poche en arrivant chez lui, Intel a eu l’idée de proposer un vide-poche capable de recharger les smartphones.

Peu importe la forme du vide-poche que l’on a chez soi, quasiment tout le monde utilise un vide-poche en arrivant chez lui, pour y déposer ses clés, mais aussi son téléphone portable.

Fort de ce constat, Intel a imaginé un chargeur sans branchement pour smartphones et tablettes en forme de vide-poche. Passant de l’idée à la réalisation, le géant des semi-conducteurs profite du CES 2014 de Las Vegas pour présenter son vide-poche.

Pratiquement, ce vide-poche se présente sous la forme d’une vasque d’une vingtaine de centimètres de diamètre. Le plus important, grâce à la technologie de résonance magnétique, il est possible de recharger simultanément plusieurs appareils, sans positionnement précis de ceux-ci. Pour réaliser son vide-poche, Intel s’est appuyé sur le nouveau standard Rezence qui est en cours de développement au sein de l’Alliance for Wireless Power (A4WP).

Même s’il est fonctionnel, il n’est pas encore prévu que ce vide-poche soit commercialisé. Il s’agit pour le moment d’un design fonctionnel. D’ailleurs, le petit hic est que pour pouvoir être rechargés, les appareils doivent aussi être compatibles Rezence. Mais pas de soucis, il est certain que, dans les semaines ou mois à venir, Rezence et A4WP fassent à nouveau parler d’eux.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentCygnus : décollage reporté à ce jeudi
Article suivantPass destination Antilles et Guyane : Free Mobile élargit son Forfait Free

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here