Intel met un pied dans la mode grâce à Fossil

Qu’est-ce que mijote exactement Intel ? Des montres ? Des vêtements ? Certainement des objets de mode connectés, c’est en tout cas ce que va permettre sa toute nouvelle association avec le groupe Fossil.

Après avoir déjà présenté ses propres prototypes en matière d’objets connectés, Intel compte aller visiblement plus loin dans cette direction. Mais plutôt que d’y aller seul, le fondeur a décidé de s’associer au groupe Fossil.

Cette association entre Intel et Fossil ne va pas sans évoquer les montres Fossil, même si celles-ci n’ont pas été explicitement citées. Mais plus que cela, cet accord ouvre à Intel les portes de Diesel, Burberry, Emporio Armany, Armany Exchange, etc. autant de marques de mode ayant pignon sur rue.

L’objectif commun d’Intel et Fossil est donc clairement de développer des technologies connectées pour le secteur de la mode, des projets qui pourront certainement aller plus loin que la simple montre connectée que pratiquement tout le monde propose.

S’il est a précisé qu’Intel Capital allait étroitement travailler avec le groupe Fossil dans le but d’identifier des investissements dans des technologies émergentes en vue d’accélérer les développements d’accessoires connectés, rien n’est précisé au sujet d’un éventuel échéancier, ce qui signifie que l’on n’a à l’heure actuelle aucune idée sur quand verront le jour les premiers accessoires connectés issus de ce partenariat.

Intel s'associe à Fossil et vise les accessoires connectés
Intel s’associe à Fossil et vise les accessoires connectés

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentVidéos en ligne : Facebook revendique 1 milliard de visionnages par jour
Article suivantJour J pour Apple

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here