Intel : le secret espoir de voir disparaitre les câbles

En marge de la présentation de ses nouveaux produits au Computex, c’est au projet de voir disparaitre les câbles dans un avenir proche qu’Intel d’attèle.

Alors qu’Intel est particulièrement fier de profiter du Computex pour présenter sa tablette ultrafine et fanless équipée d’un processeur Core M issu de la génération Broadwell (14 nm), c’est les révolutions qui se préparent pour l’avenir qui semblent être le plus intéressantes.

En effet, pour 2015/2016, ce seront les processeurs Skylake, « tick » de Broadwell qui vont apparaitre, des puces qui risquent bien de révolutionner la consommation d’énergie. Dès lors, Intel s’attèle au secret espoir de voir disparaitre les câbles dans un avenir proche.

Pour y parvenir, Intel mise sur deux stratégies. La première approche est d’encourager ses partenaires à adopter des puces basses consommations pour les appareils mobiles, mais aussi de les encourager à livrer des appareils équipés de stations de chargement sans fil. À l’occasion du Computex, une démonstration est d’ailleurs proposée en collaboration avec Rezence.

Mais Intel veut également plus loin en s’attaquant aux périphériques. Pour ce faire, le fondeur s’est associé à l’association WiGig et de sa technologie à 7 Gb/s sur la bande des 60 GHz pour proposer du docking sans fil en champ court. Par l’adoption de cette technologie, il est possible d’interconnecter des machines et divers périphériques sans recourir à des câbles.

Si ces deux approches semblent très réalistes, Intel va encore repousse encore plus loin ce futur monde sans câbles en imaginant des lieux, comme les Starbucks qui proposent déjà du Wi-Fi, proposer également des tables équipées en technologie de charge par résonance magnétique, ce qui accroitrait grandement la mobilité des mobinautes.

À l’ère où tout semble ramené à la mobilité, la vision d’un avenir sans câble imaginée par Intel ne semble au final pas si utopiste que cela.

Skylake-Intel-cables

intel-secret-espoir-voir-disparaitre-les-cables

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentWindows Phone : litige autour de la conquête de la Chine
Article suivantApple : une iWatch pour octobre ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here