Intelligence artificielle : Google veut tout repenser autour du « machine learning »

À l’avenir, Google compte encore plus recourir à l’intelligence artificielle en annonçant vouloir tout repenser autour du « machine learning ».

C’est jeudi que la holding Alphabet a présenté ses résultats trimestriels, une occasion que Sundar Pichai, le nouveau PDG de Google, a saisi pour faire part de certaines de ses visions.

C’est notamment en déclarant que « le machine learning est le cœur, la voie du changement par laquelle nous allons repenser tout ce que nous faisons » que Sundar Pichai a fait savoir que son intention est que l’intelligence artificielle joue un plus grand rôle à l’avenir dans les services de Google.

Alors que Google, au travers de son offre Inbox by Gmail recourt déjà à l’intelligence artificielle et au machine learning pour apprendre du comportement des utilisateurs, l’intention de la firme de Mountain View est donc de persévérer sur cette voie, même d’aller plus loin encore.

Alors que cette technologie a longtemps été utilisée pour la traduction et la recherche vocale, maintenant pour trier les e-mails, celle-ci a très rapidement progressé au point de devenir utilisable aujourd’hui dans d’autres domaines. C’est pour cette raison que Sundar Pichai a déclaré : « Les investissements dans le machine learning et l’intelligence artificielle sont une priorité pour nous ».

« Nous envisageons de l’appliquer à tous nos produits, que cela soit la recherche, la publicité, YouTube […] Nous sommes au début, mais vous verrez que nous allons penser d’une manière systématique sur la façon de savoir comment nous pouvons appliquer le machine learning à tous ces domaines ».

En déclarant cela, Sundar Pichai n’a pas donné d’exemple.

Dans le cadre de la téléphonie, on pourrait imaginer que le machine learning pourrait apprendre à différencier le contexte de l’utilisateur, s’il est au travail, à la maison, dans sa voiture, etc.

Il est à préciser que Google n’est pas le seul à envisager le machine learning comme technologie d’avenir, Microsoft, IBM et Facebook investissent actuellement dans des projets similaires.

Source : pcworld

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentYamaha Fine Technologies apporte la petite touche en plus au RX de Lexus
Article suivantHTC vs Apple : qui a copié qui ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here