Internet : d’où vient le terme cloud ?

En première page de nombreux médias depuis la divulgation sur internet de photos dénudées de célébrités, le cloud fait les gros titres. Mais d’où vient ce terme ?

Cette semaine, la divulgation sur internet de photos dénudées de célébrités place en première page des médias le terme « cloud ». Alors que tout le monde en parle, d’où vient exactement ce terme ?

À l’instar de beaucoup de mots utilisés dans l’informatique, le cloud est un terme anglais signifiant nuage en français. Le cloud dont on parle est bien évidemment très loin des gouttelettes d’eau ou des cristaux de glace en suspension dans l’air souvent mentionnée par la météo. Si ce n’est pas ça, qu’est-ce ?

Comme tout le monde en parle, pourquoi ne pas leur poser la question… et c’est là qu’on se rend compte que tout le monde en parle, mais personne ne sait exactement de quoi il ne s’agit ni d’où ce terme provient.

Historiquement, aujourd’hui encore, les informaticiens qui représentent une architecture réseau représentent toujours internet par un symbole en forme de nuage, une manière de représenter la nébuleuse du web. De fait, la notion de nuage, ou de cloud, est avant tout liée à internet.

Si le cloud est à priori censé représenter « tout » internet, ce sont les responsables marketing des services de stockage de données en ligne qui associe le terme cloud au stockage. L’idée de parler du nuage étant de faire référence au dématérialisé, par opposition à la réalité d’un CD, DVD, ou d’un disque dur.

Cette notion d’espace de stockage en ligne remonterait à 1996, lorsque NetCentric cherchait à proposer 253 Mb de stockage en ligne pour 4,95 dollars, époque où l’utilisation du mot cloud a pris son essor.

Ce n’est réellement que dans les années 2000, lorsque Google, Amazon et d’autres commencent à utiliser le terme cloud que celui-ci est réellement adopté pour signifier qu’un espace de stockage à distance ou une puissance de calcul n’avaient pas besoin d’être clairement défini pour l’utilisateur pour qu’il puisse l’employer. Le flou du nuage allait parfaitement bien pour imager la flexibilité de la virtualisation.

Pour finir, le terme de cloud est avant tout un terme marketing qui vise à masquer la complexité d’une offre de services à distance, que cela soit du stockage, de l’hébergement, de la puissance de calcul ou autres. Comme son rôle est de cacher une nébuleuse, une affaire est d’autant plus nébuleuse lorsqu’elle concerne le cloud.

Qu'est-ce que le «cloud», et depuis quand en parle-t-on ?
Qu’est-ce que le «cloud», et depuis quand en parle-t-on ?
Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker