Internet Explorer : versions 6 à 11 touchées par une faille de sécurité liée à Flash

Faille de sécurité sur Internet Explorer : faut-il s'inquiéter ?

Samedi, Microsoft a annoncé l’existence d’une faille de sécurité dans les versions 6 à 11 de son navigateur Internet Explorer.

Selon un communiqué publié samedi par Microsoft, une faille de sécurité a été découverte dans les versions 6 à 11 du navigateur Internet Explorer. Grâce à cette vulnérabilité, des personnes malintentionnées peuvent prendre le contrôle à distance d’un système contaminé.

Dans ce sens, Microsoft, mais aussi le fabricant de logiciels de cyber-sécurité FireEye, annoncent que cette faille est déjà exploitée par des hackers, notamment dans le cadre de la campagne d’attaques nommées « Operation Clandestine Fox ».

Techniquement, l’exploitation de cette faille utilise une vulnérabilité dans Flash pour corrompre la mémoire et y faire exécuter du code arbitraire, typiquement un virus.

Alors que l’éditeur de logiciel annonce déjà être en train de travailler sur un correctif, il faut rappeler que cette faille touche également les ordinateurs sous Windows XP même si le système d’exploitation n’est pas, plus, listé dans la liste des systèmes d’exploitation impactés. Il faut rappeler que le support à XP a cessé depuis le 8 avril dernier et qu’aucun correctif ne devrait logiquement sortir pour cette version du système d’exploitation, excepté pour ceux qui auront souscrit du sport étendu.

De fait, alors que 15 à 25% du parc informatique mondial tourne encore sous Windows XP, cette faille pourrait avoir des conséquences chez de nombreux utilisateurs.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentOk Google Everywhere : Google plancherait sur un assistant vocal pour Android
Article suivantLe Nokia nouveau a pris son envol
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here