Ils inventent de l’invisibilité tridimensionnelle

Alors que la cape d’invisibilité d’Harry Potter n’est pour le moment qu’une utopie imaginaire, les chercheurs planchent depuis longtemps sur ce problème. Des chercheurs de l’université de Rochester inventent de l’invisibilité tridimensionnelle. La cape d'invisibilité d'Harry Potter : bientôt une réalité ?

La cape d’invisibilité d’Harry Potter pourrait être très pratique. C’est pour cette raison que de nombreux chercheurs planchent sur le sujet, que cela soit par un film contenant de minuscules structures capables de manipuler la lumière, par un agencement de miroirs et de lumière ou par imitation du caméléon. Une nouvelle solution est proposée par des chercheurs de l’université de Rochester, aux États-Unis.

Joseph Choi et John Howell ont conçu un dispositif optique basé sur quatre lentilles pour agir comme une cape d’invisibilité. Si ce dispositif n’est pas encore parfait, il est le premier à proposer une invisibilité tridimensionnelle vu qu’il peut être vu de plusieurs angles différents.

Alors que le système doit encore être perfectionné, il pourrait par exemple permettre à un chirurgien de « voir à travers ses mains sur quoi ils travaillent », ou « servir aux conducteurs pour voir dans le point mort ».

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFireChat : les manifestants hongkongais chat sans internet ni réseau cellulaire
Article suivantLondres : les cabines téléphoniques adoptent le vert

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here