iOS 6 : les ratés de Maps !

Lancé officiellement en même temps que l’iPhone 5, le nouveau système d’exploitation iOS essuie plusieurs critiques notamment à propos de son service de cartes qui n’est pas au point.

Qu’est-il arrivé à la fameuse perfection des produits Apple ? Depuis quelques jours, les réseaux sociaux servent de relais aux plaisanteries et critiques des utilisateurs de la nouvelle version iOS 6 du système d’exploitation Apple.

C’est à partir de mercredi dernier que les premiers utilisateurs de l’iOS6 d’Apple « s’amusent » à relever tous ses défauts ou à pointer les déceptions qu’ils réservent. De fait, le nouveau service de cartographie fait l’unanimité contre lui !

Alors qu’Apple souhaitait divorcer de Google et de ses Maps, son substitut n’est visiblement pas au point. Un Américain a même ouvert le blog « the amazing iOS 6 maps » (« les incroyables cartes d’iOS 6 ») pour centraliser les plus étranges captures d’écran. Mais d’autres sites s’empressent également de publier les plus étranges découvertes…

C’est ainsi qu’il est possible de découvrir la Tour Eiffel plate, des trous noirs, des autoroutes en tôle ondulée ou encore des montagnes manquantes !

Pour plusieurs analystes, comme Fortune, le divorce entre Apple et Google a été une erreur monumentale du management, car rien n’est actuellement capable de rivaliser avec la qualité des cartes et des résultats de recherche de Google Maps, fruits de ses longues années de collectes de données. « Les célèbres voitures Google qui vont et viennent dans les rues du monde entier pour compiler les images de Street View sont ce qui attire le plus d’attention, mais ce sont les milliards de milliards de données, fournies par des millions d’utilisateurs, qui font que Google Maps semble si intelligent, et les nouvelles cartes de l’iOS6 stupides à en mourir de rire », relèvent certains.

De fait, même si Apple subit la critique, le géant à la pomme a compris toute l’importance de la géolocalisation et ne compte pas rester tributaire de son concurrent. Malheureusement, la firme de Redmond doit faire face à plus d’une décennie de retard face à un produit mature alors que le sien en est encore qu’au stade de ses balbutiements.

Et cet état de fait va certainement faire mal à l’image d’Apple qui ne tari pas de « Apple dessine les Macs, les meilleurs ordinateurs personnels au monde… Nous fabriquons les meilleurs produits au monde ». Face à cette autopromotion, le verdict de Maps est sans appel !

Toujours est-il que pour ceux qui utilisent régulièrement le système de cartographie reste la solution d’ajoutermaps.google.com en tant qu’application web à votre écran d’accueil pour disposer de Google Maps, sans attendre que Google rende disponible une application iOS ou que Apple l’approuve.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentiOS 6 : déjà adopté par plus de 25% des utilisateurs
Article suivantiPhone 5 : la polémique des raies !

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

  1. Redmond ? Pas plutôt Cupertino ?
    Unanime ? Nombreux sont ceux qui expriment leur agréable surprise sur la gestion GPS. C’est seulement que ceux qui se moquent crient plus fort que les autres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here