iOS 7 : comment le rendre moins énergivore ?

Sans que cela soit véritablement un bug, le nouveau système d’exploitation mobile d’Apple sollicite nettement plus la batterie de nos appareils. Un palliatif consiste à n’active que les services véritablement utiles. Mode d’emploi.

Un des buts d’iOS 7 est de faciliter les tâches quotidiennes de tous les utilisateurs, principalement nomades. De fait, de nombreux services tournent désormais en tâche de fond, ce qui peut grandement pénaliser l’autonomie de la batterie. Alors, comment faire ? Simplement en activant ou désactivant que ce qui vous est réellement nécessaire.

Pratiquement, l’optimisation de l’autonomie de votre batterie passe par une optimisation des différents paramètres. Voici un petit tour d’horizon de ce qui peut être fait :

Limiter les actualisations en arrière-plan

Les applications actives, fonctionnant en arrière-plan, se mettent à jour régulièrement via le réseau. Désactiver ces mises à jour permet de soulager la batterie. Il suffit d’aller dans « Réglages », « Général », « Actualisation en arrière-plan ».

Désactiver les téléchargements automatiques

Qu’ils s’agissent d’applications, de musique ou de mises à jour, votre appareil est capable de les télécharger automatiquement, sans vous prévenir. Cette fonctionnalité consomme du data, mais aussi de l’énergie. Désactivez cette fonction dans « Réglages », « iTunes », « App Store » puis « Téléchargements automatiques » permet d’éviter une surconsommation.

Désactivez les lieux fréquents

En échangeant des données de localisation avec les serveurs d’Apple, la fonction « Lieux fréquents » est primo indiscrète par son utilité essentiellement publicitaire, mais est surtout énergivore en raison de ses échanges de données de géolocalisation. Autant la désactiver dans « Réglages », « Confidentialité », « Service de localisation », « Service Système ».

Réduire les animations

Faire bouger les icônes et le fond d’écran en fonction de la position du smartphone dans la main est joli, mais est aussi gourmand en énergie. Autant les limiter dans « Réglages », « Général », « Accessibilité », « Réduire les animations ».

Brider Siri

Siri s’active par le bouton Home, mais également lorsque le capteur de l’appareil détecte qu’il est proche de la bouche. Le fait que ce capteur soit en permanence actif a un impact sur votre batterie. Il est possible de désactiver cette option en allant dans « Réglages », « Général », « Siri », « Porter à l’oreille.

Ajuster la luminosité de l’écran

iOS 7 est capable d’automatiquement régler la luminosité de l’écran, y compris de choisir un mode énergivore. Autant fixer manuellement ce réglage, dans « Réglages », « Général », « Fonds d’écran et luminosité », cela sera tout bénéfice pour l’autonomie de votre batterie.

Désactiver les localisations des services systèmes

La géolocalisation des services de votre appareil peut être pertinente, mais pas forcément dans tous les cas. Il est possible d’ajuster cela en ne garder activé que les services réellement nécessaires. Cela se fait dans « Réglages », « Confidentialité », « Service de localisation », « Service Système ».

Désactiver le Wi-Fi

Utiliser le Wi-Fi est très utile, mais aussi très énergivore. L’avoir activé en permanence fera que votre terminal sera en permanence en train de chercher des réseaux ouverts. Autant activer le Wi-Fi que lorsque c’est réellement nécessaire.

Activer le verrouillage automatique

Un écran allumé consomme plus que s’il est éteint, respectivement désactivé. Autant régler le verrouillage automatique à une minute, l’économie d’énergie sera flagrant.

Fermer les applications

Même si iOS 7 introduit un nouveau système de multitâches, le fait d’avoir de nombreuses applications ouvertes, surtout inutilisées, consomme de l’énergie. Tant qu’à faire, pourquoi ne pas fermer celle que vous n’utilisez pas dans l’immédiat ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentInternet Explorer : une faille est actuellement exploitée
Article suivantJailbreak iOS 7 : tous les éléments nécessaires sont rassemblés !

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here