iOS 8 : Apple lâche du lest en matière de personnalisation

Alors que l’apparence et le fonctionnement des appareils sous iOS ont toujours été fortement régis par Apple, l’arrivée d’iOS 8 met des outils de personnalisation à disposition des développeurs, un véritable lâcher de lest de la part de la firme à la pomme.

Alors qu’il est pratiquement possible de tout pouvoir personnaliser sous Android, cela n’a jamais été le cas pour iOS où Apple a toujours très fortement régi l’apparence et le fonctionnement des appareils sous son système d’exploitation mobile. Hormis les sonneries, le fond d’écran et quelques rares paramètres, rien n’était jusqu’à présent véritablement personnalisable.

Cette époque pourrait bien être révolue avec l’arrivée d’IOS 8. Lundi, en présentant la prochaine version de son système d’exploitation, Apple a en effet annoncé l’arrivée de nouveaux outils de personnalisation de l’apparence et du fonctionnement pour les développeurs.

Si le contrôle n’est pas entièrement laissé aux développeurs tiers, les développeurs d’applications pour iOS 8 pourront désormais créer des extensions modifiant le fonctionnement de l’iPhone, par exemple eBay qui pourrait proposer un widget qui pourrait se loger dans le panneau de notifications, ou Pinterest qui pourrait ajouter un bouton de partage à l’application Photos.

C’est dans cette logique que les développeurs pourront accéder à plus de 4 000 nouvelles API, des interfaces de programmation qui visent à la création de meilleures applications. C’est de cette façon que les développeurs pourront utiliser le système de reconnaissance digitale Touch ID, directement modifier des photos de la photothèque sans faire une copie préalable des clichés, ou encore de plus facilement partager des documents entre applications.

En lâchant du lest de la sorte, Apple fait preuve d’ouverture vis-à-vis des développeurs, une manière comme une autre de stimuler leur créativité pour l’écosystème de la marque à la pomme.

Il faut souligner que cette ouverture est bien évidemment une riposte à Google et aux possibilités proposées par Android, mais également à Facebook qui tente de faire le forcing pour que les développeurs adoptent ses propres outils de développement.

Le PDG d'Apple, Tim Cook
Le PDG d’Apple, Tim Cook

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 5]
PARTAGER
Article précédentDestination Brazil : l'appli pour suivre la Coupe du Monde sur sa Xbox One
Article suivantLe Samsung Z : Samsung présente son premier smartphone sous Tizen

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here