iOS 8 : la « Continuité d’appels » qui pourrait mettre en péril votre couple

La nouvelle fonctionnalité « Continuité d’appels » peut s’avérer très pratique, mais elle pourrait tout autant mettre en péril les couples.

La fonctionnalité « Continuité d’appels » est une nouveauté d’iOS 8, et prochainement d’OS X Yosemite. Grâce à cette nouvelle fonction, un appel entrant fait sonner tous les appareils qui sont à proximité que cela soit son iPhone, son iPad, et prochainement son Mac. Hormis la cacophonie que cela provoque, cette possibilité peut s’avérer pratique pour l’utilisateur qui n’a qu’à répondre avec l’appareil qui se trouve le plus proche de lui.

Mais le petit détail qui dérange, c’est que lorsqu’on dit que tous les appareils sonnent, se sont bien tous les appareils, et pas seulement les vôtres. Concrètement, si votre conjoint est à proximité, un appel entrant sur votre iPhone fera sonner tous vos appareils à vous, mais aussi ceux de votre conjoint, ce qui signifie qu’il pourrait parfaitement répondre à l’appel, ce qui n’est bien évidemment pas très indiqué pour la paix des ménages.

La solution pour régler ce problème de la cacophonie est de désactiver cette fonctionnalité, une opération qui se fait dans les réglages de l’iPhone, au niveau de l’application FaceTime.

La cause du problème qui fait que tous les appareils sonnent en même temps est qu’ils sont liés par un compte utilisateur Apple. La solution radicale consiste à créer un autre compte pour l’une des deux personnes, ce qui signifie aussi qu’il faudra racheter toutes les applications payantes de son mobile. Enfin pas vraiment, vu que la nouvelle fonction « Partage familial » autorise cinq membres d’une même famille à partager ses applis.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentBlackBerry : encore de l’innovation pour 2015
Article suivantUn A8X pour l’iPad Pro 12.9 pouces ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here