iOS : Facebook corrige un important bug

Après plusieurs mois, Facebook corrige un bug responsable de 50% des plantages de son application iOS.

Connu depuis de nombreux mois, il aura fallu du temps aux ingénieurs de Facebook pour détecter et corriger un important bug de l’application pour iOS. Le réseau social explique que la lenteur du processus de résolution de ce problème est due à la complexité de la tâche.

Limité aux terminaux Apple, ce bug se situait au cœur de l’application, au niveau du Framework Core Data, la couche qui permet aux développeurs de manipuler les données stockées sous forme d’objets, un Framework spécifique à la programmation sous OS X et iOS.

Comme rien n’était simple avec ce bug, les rapports de plantages faisaient état que le bug pouvait se manifester de plusieurs manières différentes. Malgré l’implication de plusieurs centaines de développeurs, rien n’a été trouvé…

C’est en décidant de retravailler le code pour parler directement à la base de données SQLite, sans passer par le Framework Core Data, que les ingénieurs ont enfin obtenu des messages d’erreur explicites à même de les aiguiller vers la source du problème.

Au final, ce bug n’avait rien à voir avec la couche relationnelle, mais se situait au niveau de la couche réseau, un conflit entre deux couches qui manipulaient le même objet.

Pour finir, s’il a fallu de nombreux mois pour identifier le problème, seulement quelques heures ont suffi à le résoudre.

Alors que la nouvelle version de l’application Facebook pour iOS corrige ce bug, cela ne veut surtout pas dire que d’autres bugs ne subsistent pas…

Facebook corrige un bug responsable de 50% des plantages de son appli iOS
Facebook corrige un bug responsable de 50% des plantages de son appli iOS

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentOS X Yosemite : toujours plus proche d’iOS
Article suivantEdward Snowden : reportage sur l’homme le plus recherché au monde

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here