iOS : de l’IA pour résoudre les problèmes d’autonomie des iPhone

Apple compte sur l'IA pour résoudre les problèmes d'autonomie des iPhone au travers d'iOS

Comment améliorer l’autonomie des iPhone ? L’idée d’Apple est de recourir à l’intelligence artificielle pour améliorer l’autonomie des smartphones.

De l’avis de nombreux utilisateurs, la batterie des smartphones se décharge beaucoup trop rapidement. C’est pour cette raison que les industriels sont à la recherche de nouvelles solutions pour remédier à ce problème. Apple fait justement partie de ces entreprises qui explorent de nouvelles voies.

Pour la firme de Cupertino, la solution à ce problème pourrait avoir une solution dans l’intelligence artificielle (IA). Selon Tim Cook, cette technologie serait à même de répondre aux exigences des consommateurs en permettant aux terminaux de résorber le problème de la décharge trop rapide des batteries. L’idée de la marque à la pomme serait que l’IA puisse gérer plus efficacement la consommation énergétique des terminaux.

C’est au magazine Nikkei que Tim Cook a livré cette explication. Il a également indiqué que cette technologie aurait pour vocation de s’intégrer dans tous les produits du marché, sans forcément nécessiter un matériel ultra perfectionné.

Il faut donc comprendre que, dans un avenir plus ou moins proche, le système d’exploitation mobile iOS incorporera de l’intelligence artificielle dans le but de prendre en charge la gestion de la consommation énergétique des iPhone, mais aussi des iPad et autres appareils mobiles d’Apple.

Le grand patron de la marque à la pomme n’a bien évidemment donné aucune date sur l’arrivée de l’IA dans iOS. Est-ce qu’iOS 10 y aura droit ?

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 5]
PARTAGER
Article précédentCanada : la consommation de données Internet sans fil a bondi de 44 % !
Article suivantProtéger son iPhone 7 noir de jais avec un film est une mauvaise idée
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here