iPad 5 : vers une concurrence déclarée aux PC ?

Alors que le prochain iPad 5 devrait hériter de l’architecture 64 bits de l’iPhone 5S, la véritable question est de savoir pour quel marché ? Toujours pour celui de la mobilité, mais pourquoi pas pour concurrencer le monde des PC ?

Tous les éléments semblent réunis pour que le prochain iPad 5 embarque une architecture 64 bits, une évolution logique dans la droite ligne de l’architecture embarquée dans le récent iPhone 5S.

Outre cela, il faut placer dans l’équation la Surface Pro lancée il y a un an par Microsoft, elle embarquait déjà le 64 bits pour une architecture tout orientée vers la captation du marché professionnel, ce qui a donné des idées à d’autres constructeurs, comme HP, Dell, ASUS, Acer et autres, mais aussi à Google pour adapter son système d’exploitation mobile Android à la prise en charge du 64 bits.

Dès lors, en mettant tout cela bout à bout, on peut arriver à la conclusion que le prochain iPad 5 embarquera un processeur A7 64 bits, de manière à pouvoir concurrencer la tablette Surface Pro 2. Avec potentiel similaire à un PC, l’enjeu sera ensuite de séduire le monde des PC, mais comment ? Certainement en commençant par séduire les professionnels, mais aussi en proposant des applications plus « adaptées » à ce marché.

Dès lors, alors que les ventes de PC ne cessent pas de baisser, la transition des PC aux tablettes serait véritablement amorcée. Alors, est-ce que l’iPad 5 sera vraiment une concurrence déclarée aux PC ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentTechnologie : à quand la prochaine révolution des cookies ?
Article suivantGalaxy J : Samsung étend encore sa gamme

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here