iPad Air 2 : où est passé le bouton de verrouillage d’orientation ?

Qu’est-ce qui devrait changer sur l’iPad Air 2 ? À première vue, le bouton de verrouillage d’orientation pourrait bien disparaitre !

Est-ce que le bouton de verrouillage d’orientation va disparaitre de l’iPad Air 2 ? C’est en tout cas ce que révéleraient certains clichés en provenance du Japon.
C’est le site japonais ASCII qui vient de publier des photos de la supposée prochaine tablette d’Apple. Soi-disant fournis par une bonne source, ces quelques clichés surprennent à plusieurs points :

· Le premier point qui saute aux yeux, c’est sa plus grande finesse encore.
· Le second point, qui n’est pas franchement une surprise, c’est l’apparition du bouton Touch ID.
· Le troisième point est par contre nettement plus surprenant vu qu’il s’agit de la disparition du bouton de verrouillage d’orientation !

Si cette disparition a de quoi surprendre, il faut préciser qu’il sera toujours possible d’y accéder à partir du Control Center.

Il est également à souligner que la disposition des boutons de contrôle du volume semblerait avoir été revue pour être encore mieux intégrée à une rainure.

Pour rappel, ce iPad Air 2 devrait selon toute vraisemblance hériter de la même taille d’écran, 9,7 pouces, avec une définition de 2 048 x 1 536 pixels. L’apport du processeur A8 devrait par contre booster ses performances de près de 50% alors que le capteur photo pourrait également être amélioré, le capteur principal passant de 5 à 8 mégapixels et le frontal de 1,2 à 1,5 mégapixel.

Alors que l’iPad Air 2 est sensé entrer en production ce mois-ci, la nouvelle tablette d’Apple devrait être commercialisée au courant de l’automne, vraisemblablement au mois d’octobre.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGoogle cherche à obtenir la quintessence de ses données
Article suivantLa G Watch arrive en France

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here