iPad Air : fin de la créativité, début de la rentabilité

Après l’« ouah » de surprise lors de l’annonce du tout nouveau iPad Air, la raison a repris le dessus. Pour les analystes, Apple présente un excellent produit, mais en ayant perdu sa capacité créatrice !

Apple lanceur de mode, cela semble être définitivement du passé. Si la firme à la pomme a innové en lançant le premier iPhone et le premier iPad, les idées se sont taries depuis au point que la marque ne fait plus véritablement rêver.
Ce constat émane de nombreux analystes qui voient à cela l’explication de la continuelle érosion des parts de marché enregistrée par Apple. Par exemple, alors que le marché des tablettes numériques devrait croître de 50% cette année, comment expliquer que les ventes d’iPad ont chuté de 14% en un an ?

Il est néanmoins certain que la firme de Cupertino continuera à vendre des millions de terminaux, mais est-ce que cela sera suffisant pour assurer la pérennité sur le long terme ? Ce n’est pas certain, car Apple a aussi décidé de rester positionné sur le haut de gamme alors que le marché est surtout dynamique en entrée de gamme.

Cette stratégie a au moins le mérite d’être rentable, mais sans rêve, qui sera séduit ? Il est possible qu’une iWatch, des iGlass, ou une autre nouveauté retentissante puisse relancer le processus, mais est-ce qu’un tel produit sortira un jour, surtout pas trop tard ?

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 5]
PARTAGER
Article précédentNSA : la France, mais aussi l’Allemagne ?
Article suivantGratuité d’iWork : Microsoft dégage en touche

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here