iPad : est-ce qu’Apple va relancer l’envie d’acheter ?

Depuis le lancement du premier iPad, en 2010, les tablettes tactiles ont enregistré un véritable boom. Rapidement victime de la saturation du marché, leurs ventes sont en recul depuis deux trimestres consécutifs. Est-ce qu’Apple va pouvoir relancer l’envie d’acheter ?

Apple veut ranimer la croissance des ventes de tablettes
Apple veut ranimer la croissance des ventes de tablettes

Depuis son lancement, début 2010, l’iPad a su s’imposer comme étant la tablette de référence du marché. Malgré ce statut, cela n’a pas empêché les ventes de reculer depuis deux trimestres consécutifs. Ce recul n’est pas dû au produit à proprement parler, mais du marché qui s’est très rapidement saturé. L’iPad souffre en effet du trop grand nombre d’appareils chez les consommateurs, notamment des smartphones.

De fait, après une croissance de 55% l’année dernière, les ventes de tablettes enregistrent une progression que de 11% cette année, alors même que les ventes de smartphones continuent de progresser et celle de PC de diminuer.

Alors que les tablettes numériques représentent près de 15% du chiffre d’affaires d’Apple, cette saturation du marché est problématique, un constat que les analystes financiers font aussi. C’est ainsi que Michael Yoshikami, CEO de Destination Wealth Management, déclare que « Je ne pense pas qu’Apple soit en mesure d’éviter le problème parce que le marché est saturé ». Selon lui, « Les nouveaux appareils ne vont pas être assez innovants pour déclencher un cycle de mise à niveau ».

Le constat est pratiquement le même pour Mikako Kitagawa, analyste chez Gartner. « Plus de 50% des ménages aux États-Unis sont déjà équipés d’une ou plusieurs tablettes, ils vont attendre pour changer ». Pour lui « Vous avez besoin d’un smartphone, c’est un appareil must-have, c’est pour cela qu’ils optent pour des appareils plus grands ».

C’est ainsi que Mikako Kitagawa estime que les tablettes se retrouvent coincées entre des smartphones de plus en plus grands et des ordinateurs portables légers de plus en plus attractifs. Ce sont ces deux marchés qui devraient continuer à croitre dans les années à venir au détriment de celui des tablettes.

Alors que l’accord de partenariat conclu entre Apple et IBM devrait relancer les ventes d’iPad, Michael Yoshikami estime qu’il est encore trop tôt pour que la marque à la pomme puisse en profiter.

De fait, peu importe la qualité des iPad qui seront dévoilés ce jeudi par Apple, le pessimisme est de mise pour un retour à la croissance de ce segment de marché.

Il est à souligner que ce problème ne concerne pas qu’Apple, Samsung, Amazon et Microsoft qui ont également beaucoup investi dans les tablettes sont face au même problème.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentRosetta : en orbite à moins de 10 km
Article suivantQualcomm : 2 milliards d’euros pour racheter CSR

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here