Un iPad Pro a servi à dessiner l’affiche de la série Stranger Things

Kyle Lambert, le créateur de l’affiche de la série Stranger Things, explique qu’il l’a dessinée en utilisant un iPad Pro et un Apple Pencil.

Mashable explique que l’affiche de la série Stranger Things a été réalisée à l’aide d’une tablette iPad Pro et d’un Apple Pencil, un article qui serait digne d’être une publicité Apple pour ses produits. En fait, même si cet article fait bien l’apologie des produits de la marque à la pomme, son but est de parler d’une série qui marche très bien.
L'affiche de « Stranger Things » réalisée sur un iPad Pro
Parfois, Netflix propose de belles réussites en tant que séries exclusives. C’est exactement le cas de Stranger Things. Elle rencontre un franc succès et on ne peut que vous encourager à la visionner.

Pour ceux qui ne connaissent pas encore Stranger Things, le synopsis de l’intrigue plonge les spectateurs en 1983, à Hawkins, dans l’Indiana. Lorsque Will Byers disparaît de son domicile, ses amis se lancent à sa recherche, une quête semée d’embûches. Dans leur recherche de réponses, ils rencontrent une étrange jeune fille en fuite. Après s’être liés d’amitié avec la demoiselle, tatouée du chiffre « 11 » sur son poignet et au crâne rasé, ils découvrent progressivement des détails sur son inquiétante situation. Cette petite ville, en apparence si tranquille, semble cacher de terribles secrets…

Un iPad Pro et un Apple Pencil pour dessiner l’affiche de Stranger Things

Stranger Things : l'affiche réalisée sur un iPad Pro
C’est après avoir interviewé Kyle Lambert que Mashable nous révèle les secrets de la création de l’affiche de la série Stranger Things. Le graphiste a expliqué qu’il a utilisé un iPad Pro et un Apple Pencil pour réaliser la première partie de l’affiche : les traits, les formes, la composition, les couleurs…

La seconde étape a été plus classique avec l’utilisation de Photoshop sur une tablette graphique Wacom. Pour peaufiner les détails, la troisième étape s’est de nouveau passée sur l’iPad Pro. Kyle Lambert explique avoir utilisé l’application ProCreate, une appli qui semble rencontrer un joli succès auprès des professionnels.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentMicrosoft paie le rachat de LinkedIn en empruntant 20 milliards de dollars
Article suivantLa nuit du 11 au 12 août, ne ratez pas les étoiles filantes des Perséides !
Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j'ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l'information et l'actualité. De fil en aiguille, j'ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l'amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m'intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l'univers, ce qui s'est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l'impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l'impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here