iPhone 5 : c’est Noël pour Apple

Alors que certains analystes n’ont pas hésité à qualifier le lancement de l’iPhone 5 de « laborieux » que le dernier smartphone estampillé de la pomme va faire un véritable tabac sous les sapins de Noël.

Même si elle n’est pas si loin que ça, l’époque où l’iPhone 5 s’écoulait en catimini faute de stock est révolue. Dorénavant, alors que la ruée sur les achats de Noël bat son plein, les iPhone 5 s’écoulent comme des petits pains, une véritable aubaine pour Apple.

En effet, la firme de Cupertino devrait vendre entre 45 et 47,5 millions d’iPhone sur le dernier trimestre 2012, soit presque 10 millions d’exemplaires en plus que les 37 millions écoulé sur la même période en 2011, soit une hausse de 30 % en un an !

Apple a donc le sourire à l’approche des Fêtes de fin d’année Apple avec des ventes hebdomadaires en hausses constantes, surtout que le dernier-né sera en plus commercialisé dans une cinquantaine de pays supplémentaires entre le 7 et le 14 décembre.

Par contre, les « râleurs » feront remarquer que l’iPhone 5 représente que 68% des iPhone vendus, le solde étant détenu par les modèles précédents, les iPhone 4 et 4G.

Mais comme tout va très bien pour Apple, ses ventes d’iPad se portent également à merveille avec, pour la première, la barre des 100 millions de tablettes écoulées sur une année qui devrait être dépassée en 2012.

Pour parachever le tout, les ventes d’iMac sont également au beau fixe, comme l’a souligné Tim Cook le PDG d’Apple : « Jamais Apple n’a vendu autant d’iMac ».

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentApple : la police déconseille d’utiliser l’application Plans !
Article suivantInternet rime avec smartphone pour 29% des Français

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here