iPhone 5 : jour J, il est là !

Ce vendredi 21 septembre 2012 est la date du début de la commercialisation du nouvel iPhone 5 d’Apple. Malgré certains avis mitigés au niveau de ses innovations technologiques, son arrivée se présente comme un beau succès commercial !

Les fans de la marque à la pomme sont en fête aujourd’hui avec le début de la commercialisation du tout nouveau iPhone 5. Alors que les Australiens qui ont pu les premiers se ruer dans les Apple Store pour y découvrir le dernier smartphone tant attendu.

Peu après l’Australie, ce sont les fans de l’Asie, au Japon, à Hong Kong et à Singapour qui se sont vu proposer le dernier téléphone Apple. « J’ai fait la queue depuis minuit », avoue Ryoho Yamashita, un étudiant venu acquérir son iPhone dans le quartier branché de Harajuku à Tokyo. Un vendeur de Singapour a rapidement été à court de stock face à la forte demande…

Face à cela, certains profitent déjà de la situation. Devant un Apple store de Hong Kong, le marché noir s’est déjà mis en place. « Je viens de payer 8 000 dollars de Hong Kong pour un iPhone qui en vaut 5 588 en magasin », explique Suen qui en a acheté 15 au marché noir et compte néanmoins faire du bénéfice en les revendant entre 9 et 10 000 HKD pièce dans sa boutique d’électronique.

En France, les Apple Store ouvrent normalement, malgré un appel à la grève, avec de longues files d’attente devant les boutiques. Pourtant, plusieurs manifestants, d’anciens revendeurs de produits Apple, licenciés en juillet dernier, scandaient des slogans pour réclamer leur réintégration : « Apple tes chômeurs sont dans la rue », « C’est nous qui avons implanté Apple en France, on est là pour réclamer un job à Apple ».

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentiPhone 5 : l’appel à la grève ne perturbe pas les Apple Store français
Article suivantiPhone 5 : en attendant le Jailbreak Untethered…

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here