iPhone 5 : les anciens accessoires ne seront plus compatibles !

A en croire les dernières rumeurs, le futur smartphone d’Apple ne pourra plus être directement connecté à vos enceintes, réveils et chargeurs actuels sans passer par un adaptateur.

Selon plusieurs informations concordantes, publiées par Reuters et iMore notamment, le nouvel iPhone sera doté d’un nouveau connecteur plus petit et surtout incompatible avec la plupart des accessoires vendus jusqu’ici. De ce fait, le futur smartphone d’Apple ne pourra plus être directement connecté aux accessoires actuels.

Depuis sa sortie sur l’iPod en 2003, le connecteur Dock qui sert à recharger l’appareil, à le connecter à un ordinateur et à divers accessoires, n’a pas évolué, étant par ailleurs intégré à l’identique à l’iPhone et à l’iPad. Avec ses 21 millimètres de large, il occupe près de la moitié de la tranche inférieure du smartphone, ce qui est trop volumineux au vu des besoins en place aujourd’hui. Selon Reuters, le nouveau connecteur comptera plus que 19 pins au lieu de 30, l’espace gagné permettra de positionner la prise écouteur à côté de ce connecteur.

Pour les possesseurs d’enceintes ou de chargeurs, Apple devrait proposer un adaptateur, mais reste à savoir s’il sera livré avec le smartphone ou en séparément.

Cette modification, somme toute anodine, aura néanmoins d’importantes conséquences pour les fabricants d’accessoires qui devront adapter tous leurs produits. Néanmoins, cela pourrait être une aubaine, car ce changement permettrait de relancer les ventes d’accessoires actuellement sur le déclin.

D’après une étude réalisée par ABI Research, les possesseurs de smartphone investissent en moyenne 46,40 euros dans les accessoires. Ce secteur devrait passer de 16,5 milliards d’euros cette année à 31,4 milliards en 2017. Celle relance de ce marché profitera aussi à Apple, qui touche une redevance (4 dollars) pour chaque accessoire qui se branche sur son Dock.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentApple : victoire en demi-teinte contre Samsung
Article suivantTéléphonie : il est possible de téléphoner depuis sous la Manche

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here