iPhone 6 Plus : le Bendgate concerne une centaine d’appareils

Alors qu’Apple a reconnu que neuf iPhone 6 Plus sont concernés par un problème de pliage, le chiffre exact est dix fois supérieur à celui-ci selon un site internet. Bendgate : environ 100 smartphones iPhone 6 Plus pliés pour l'instant

Après la grosse polémique du Bendgate, l’iPhone 6 Plus qui se plierait trop facilement, le gros de la crise semble être passé vu que l’on en parle un peu moins depuis qu’Apple a annoncé que seulement neuf cas lui avaient été signalés alors que le test indépendant réalisé par Consumer Reports a révélé que le dernier né de la marque à la pomme n’est pas si fragile que cela.

Même si Apple affiche un profil pas sur ce problème pour préserver autant que possible son image d’excellence, il n’en demeure pas moins que le problème est bien réel vu qu’un site internet (http://www.oneofthenine.com/) indique que 81 cas différents lui ont été rapportés en histoires et avec des photos à l’appui.

De fait, ces 81 cas plus les 9 annoncés par Apple font que le problème du Bendgate concerne déjà 90 iPhone 6 Plus, ce qui est dix plus que le chiffre avancé par la marque à la pomme. À cela, il faut certainement encore ajouter tous les cas qui n’ont pas été signalés à ce site. Dès lors, faut-il parler d’un problème de grande ampleur ? Peut-être, mais pour cela, il faudrait que tous les possesseurs d’iPhone 6 Plus plié le signalent, pour que l’ampleur du problème soit réellement perçue. Ce n’est qu’à cette condition qu’Apple pourrait devoir réellement agir face à ce défaut.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentiOS : le truc pour débloquer le paramétrage de Hyperlapse
Article suivantFacebook : les jeunes américains quittent le bateau

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here