iPhone 6 : pour conquérir le marché du paiement mobile ?

Pour beaucoup, le Touch ID de l’iPhone 5S était un premier pas vers la sécurisation d’un moyen de paiement mobile. Dès lors, est-ce le prochain iPhone 6 ira encore plus dans cette direction ?

Dans l’idée de pouvoir utiliser son smartphone comme moyen de paiement mobile, la sécurisation du terminal était la première étape. Avec l’arrivée du Touch ID sur l’iPhone 5S, Apple a déjà franchi cette première étape. Dès lors, il est possible de passer à la phase suivante consistant à proposer effectivement une solution de paiement mobile.

La prochaine arrivée de l’iPhone 6 pose donc la question de savoir s’il permettra de faire des paiements mobiles, surtout que Tim Cook, le PDG d’Apple, ne cache pas ses ambitions d’utiliser les 500 millions de comptes iTunes, et données de cartes de crédit associées, comme moyen de paiement. The Information annonce d’ailleurs que la marque à la pomme serait en pourparlers avec plusieurs entreprises du secteur des paiements, notamment la très reconnue société Visa.

De fait, plusieurs sources anonymes affirment qu’Apple serait en train de travailler sur un portefeuille mobile, une fonctionnalité qui pourrait être incluse à l’iPhone 6 en tant qu’extension à de l’actuel Passbook.

Alors que tout le monde attend de l’innovation de la part d’Apple, est-ce que le paiement mobile sera cette innovation tant attendue ? C’est loin d’être évident tant le marché, surtout aux États-Unis, est déjà occupé, notamment par des entreprises renommées comme Google ou Square. Pour pouvoir percer sur ce marché, il ne faudra donc pas qu’Apple propose simplement sa solution de paiement mobile, mais que cela soit surtout « la » solution de paiement innovante et originale à même de séduire de nombreux utilisateurs.

Apple pourrait se lancer dans le paiement mobile
Apple pourrait se lancer dans le paiement mobile

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentRésultats décevants pour Amazon
Article suivantGoogle X : et maintenant place à la génétique

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here