iPhone 6 : du saphir que pour le modèle 5,5 pouces

Alors que les rumeurs évoquent que l’écran de l’iPhone 6 serait protégé par du cristal de saphir, le Wall Street Journal annonce que cette protection ne devrait concerner que le modèle de 5,5 pouces.

Déjà utilisée pour protéger le lecteur d’empreintes digitales, le Touch ID, le cristal de saphir aurait été une sérieuse plus-value pour l’iPhone 6 en protégeant son écran de pratiquement toutes les rayures. Alors que les rumeurs évoquaient son utilisation pour les deux modèles attendus d’iPhone 6, le Wall Street Journal annonce que seulement le grand modèle devrait être équipé de saphir.

Plus que simplement protéger le smartphone le recours au saphir synthétique n’est pas sans conséquence notamment au niveau des coûts de production, une vitre en saphir coutant 16 dollars contre seulement 3 dollars pour un verre en Gorilla Glass.

Cette différence de coût expliquerait qu’Apple réserve le saphir pour son grand modèle, un iPhone 6 de 5,5 pouces qui devrait être commercialisé plus cher que le modèle de 4,7 pouces, mais également plus cher que les modèles précédents.

Apple pourrait également avoir l’idée de proposer des écrans en saphir pour ses deux modèles. Dans ce cas, seuls les modèles les plus chers, à plus grandes capacités de stockage, pourraient peut-être profiter du fameux cristal de saphir.

Si un certain flou existe encore pour savoir quels modèles profiteront du saphir et quels modèles en seront dépourvus, la seule chose certaine est qu’Apple ne va limer ses marges pour une question d’écran, une différence de prix qui pourrait peser lourd au niveau du prix de vente de l’iPhone 6.

Normalement attendu pour le 9 septembre prochain, il ne reste plus qu’à patienter pour connaitre le fin mot de l’histoire.

iPhone 6 : l'écran saphir serait dédié pour les plus gros modèle
iPhone 6 : l’écran saphir serait dédié pour les plus gros modèle

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentOverkill va sortir son propre jeu dérivé de The Walking Dead
Article suivantQu’espérer du Galaxy Note 4 ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here