iPhone 6 : grande ruée vers les magasins

De Tokyo à Glasgow, en passant par Paris, c’est la grande ruée vers les magasins Apple, tout le monde veut son iPhone 6 ou iPhone 6 Plus le jour de sa sortie.

C’est ce vendredi qu’Apple lance la commercialisation de ses iPhone 6 et iPhone 6 Plus dans de nombreux pays. Comme chaque année, à l’occasion de cette sortie officielle, c’est la grande ruée vers les Apple Store avec de nombreux impatients qui n’hésitent pas à former de longues files d’attente dans l’espoir de figurer parmi les premiers à repartir avec le précieux smartphone.

Que cela soit à Tokyo, à Glasgow, à Paris ou ailleurs, la scène est pratiquement toujours la même, des queues se sont formées dans l’espoir de pouvoir entrer dans les magasins dès l’ouverture des portes, à 8h du matin.

Parmi tous ces impatients, le premier veinard est un jeune australien, il est le premier à être ressorti d’une boutique avec un iPhone 6. Assailli par la télévision locale, il s’est empressé de déballer le téléphone devant les caméras… pour le laisser tomber par terre ! Si l’impatience est un motif de stress, son tarif minimum de 709 euros devrait pourtant inciter à être un peu plus prudent.

Alors que le nombre de précommandes dépasse largement celui des prévisions, il n’est par ailleurs pas certain que tout le monde puisse repartir aujourd’hui avec son iPhone 6 ou iPhone 6 Plus, particulièrement les lèves tard. La rupture de stock guette déjà alors que la vente vient à peine de commencer.

La file d'attente pour les réservation à bordeaux !
La file d’attente pour les réservation à bordeaux !

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentMondial 2014 : quelle sera la surprise de Lamborghini ?
Article suivantBourse : 25 milliards de dollars pour Alibaba

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here