iPhone 6 : le nombre d’iPhone d’occasion a explosé !

En Belgique, depuis la sortie de l’iPhone 6, le nombre d’iPhone d’occasion a explosé, il a pratiquement triplé ! iphone-6-nombre-diphone-doccasion-explose

Séduits par le nouvel iPhone 6, de nombreux possesseurs d’iPhone ont décidé de passer à la dernière version. Cela ne signifie pas pour autant qu’ils font laisser leur ancien appareil dans un placard, ils cherchent à le proposer en seconde main.

De fait, alors qu’Apple annonce un gros succès commercial pour son iPhone 6, les magasins belges Troc annoncent un bouleversement du marché de l’occasion avec une pléthore d’ancien iPhone qui cherche preneurs.

C’est en soulignant que « Ces dernières années, les consommateurs sont de plus en plus nombreux à faire preuve de bon sens en réalisant que les produits dont nous souhaitons nous séparer peuvent encore avoir beaucoup de valeur » que Pierre Boseret, Directeur général de Troc.com, explique que de très nombreuses personnes souhaitent se séparer de leur ancien modèle d’iPhone pour financer l’acquisition de la dernière version. De fait, le marché est désormais submergé. Selon la chaine de magasins, l’offre a été « multipliée par trois par rapport au mois précédent ».

Cette surabondance a bien évidemment des conséquences sur les prix. C’est ainsi que Pierre Boseret souligne qu’il est possible d’acquérir un iPhone de seconde main à partir de 125 euros (iPhone 4).

Chez Cash Converters, son directeur général, Kurt Rens, confirme la même tendance : « Lorsque Apple lance une nouvelle gamme de produits, on constate une augmentation immédiate du nombre de produits Apple de seconde main ». Il précise que « Il y a un marché de l’occasion très important. Si certaines adeptes de la marque veulent absolument le dernier modèle, une forte partie de la clientèle est bien contente d’avoir accès à un modèle plus ancien, à un prix plus intéressant ».

Il est à souligner que le marché de l’occasion des iPhone se porte bien également grâce au fait qu’il s’agit de produits qui durent dans le temps, même plusieurs années après leurs sorties.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSanté : Google lance son application Fit
Article suivantSFR-Numericable ambitionne d’avoir « le plus grand réseau en fibre optique de l’Ouest européen »

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here