iPhone 6 : à partir de 679€ chez Free Mobile

Free Mobile fera partie des opérateurs à proposer l’iPhone 6 dès sa sortie. Les prix sont désormais connus.

Annoncé le mardi 9 septembre, l’iPhone 6 sera commercialisé à partir du 19 septembre 2014 alors que les précommandes sont ouvertes depuis vendredi dernier. Le coup d’envoi de la commercialisation sera donc donné à 08h00 dans les Apple Store et à 10h00 auprès des revendeurs et opérateurs.

Free Mobile n’échappera pas à la fête en proposant l’iPhone 6 dans ses trois coloris (or, argent et gris sidéral), mais aussi avec ses trois capacités de stockage (16, 64 et 128 Go).

Ne connaissant pas l’état des stocks de Free Mobile ni l’état des précommandes, il est certain que les premiers exemplaires seront vendus dès ce vendredi, puisque les livraisons d’échelonneront selon les commandes.

Si la disponibilité de l’iPhone 6 est importante, son prix l’est tout autant. Alors que le nouveau smartphone de la marque à la pomme est officiellement annoncé à 709 euros, Free proposera les modèles 16 Go à 679 euros, le 64 Go à 789 euros (au lieu de 819 euros) et le 18 Go à 899 euros (au lieu de 919 euros).

S’il est possible de payer son iPhone 6 d’une seule traite, Free Mobile propose également un paiement en plusieurs fois. Dès lors, le modèle 16 Go revient à 172 euros à la commande plus 3 mensualités de 169 euros, à 198 euros à la commande plus 3 mensualités de 197 euros pour le 64 Go et à 227 euros à la commande plus 3 mensualités de 224 euros pour le 128 Go.

Point important, il faut être abonné à Free Mobile depuis au moins trois mois pour pouvoir acheter l’iPhone 6 sur la boutique en ligne de l’opérateur ou dans une boutique Free Center.

iPhone 6 chez Free Mobile : les prix du smartphone dans le détail

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentWindows 9 : on en saura plus le 30 septembre
Article suivantCheetah : un robot aussi agile qu’un vrai guépard

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here