iPhone 6 Plus vs Galaxy Note 4 : le sondage !

Quel est le meilleur appareil de l’iPhone 6 Plus ou du Galaxy Note 4 ? Plutôt que de répondre par des arguments, ce sont les internautes qui ont décidé par un sondage.

En proposant son iPhone 6 Plus, Apple a rompu avec la tradition de son petit écran pour proposer un smartphone dans la catégorie des phablettes. De son côté, Samsung n’a fait qu’améliorer son Galaxy Note 4 sur un marché des phablette que la marque coréenne connait déjà bien pour avoir lancé cette tendance.

De fait, la concurrence entre l’iPhone 6 Plus et le Galaxy Note 4 s’élève à un degré jamais atteint jusqu’à présent. Il est vrai qu’en déballant les arguments de l’un ou de l’autre, il serait possible de dire, ou plutôt prétendre lequel des deux appareils est le meilleur. Au lieu de cela, le site blog.gsmarena.com a préféré poser sa question hebdomadaire aux internautes en leur demandant de voter pour l’un ou l’autre des appareils selon plusieurs critères.

Du point de vue du design, point fort d’Apple, les deux tiers des votants préfèrent pourtant le terminal de Samsung.

À l’éternelle question de l’interface d’iOS comparée à celle d’Android, le vote est un peu moins prononcé que pour la question précédente, mais la proportion demeure grosso modo de deux tiers en faveur du Galaxy Note 4.

Fonctionnalité très importante des smartphones actuels, la partie photo est le troisième point abordé par ce sondage. Comme on dit, « il n’y a pas photo », avec près de 75% d’avis favorables, le Galaxy Note 4 supplante une nouvelle fois l’iPhone 6 Plus.

Au final, alors que de nombreuses critiques placent le smartphone d’Apple au sommet de la hiérarchie, les internautes semblent de leur côté préférer l’appareil de Samsung, c’est en tout cas ce que révèle le sondage du site blog.gsmarena.com.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentDroit à l’oubli : plus de questions que de réponses
Article suivantPhilae : entre euphorie et inquiétudes

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here