iPhone 6 vs iPhone 6 Plus : le bestseller est le petit écran

Alors qu’Apple annonce 10 millions d’iPhone 6 vendus en l’espace d’un weekend, la répartition entre petit modèle et grand modèle n’est pas précisée. Tout laisse à penser que le bestseller est l’iPhone 6 et son petit écran.

C’est lundi qu’Apple a annoncé que 10 millions d’iPhone 6 avaient été vendus au cours de son premier weekend de commercialisation, un succès commercial pour la marque à la pomme vu que le précédent record de l’iPhone 5S/5C a été battu. Malheureusement pour notre curiosité, la firme de Cupertino de communique pas sur la réparation des ventes entre l’iPhone 6 et l’iPhone 6 Plus.

Alors que cette information n’est pas disponible directement chez Apple, il est tout de même possible d’obtenir une réponse à cette interrogation. Ce sont les sociétés Chitika et Mixpanel qui donnent la réponse.

C’est en analysant le trafic des nouveaux appareils sur des sites web que Chitika, gestionnaire d’un réseau publicitaire, a établis que le trafic généré par l’iPhone 6 et 6 fois supérieur à celui généré par l’iPhone 6 Plus.

Alors que Mixpanel est une plateforme d’analyse marketing mobile, son constat est très similaire avec même un trafic 7 fois supérieur pour l’iPhone 6.

Même si ces chiffres sont à prendre avec des pincettes vu qu’il s’agit d’extrapolation, la réalité semble indiquer que l’iPhone 6 semble être véritablement plébiscité au point d’en faire un bestseller.

Petit détail qui a son importance, l’iPhone 6 n’a pas encore été lancé en Chine et dans les pays asiatiques, des pays où les utilisateurs sont traditionnellement des amateurs des grands écrans. L’ouverture de ces marchés risquera donc de gommer un peu la différence qui existe entre les deux modèles.

iphone-6-vs-iphone-6-trafic-photo-1

iphone-6-vs-iphone-6-trafic-photo-2

L'iPhone 6 se vend nettement mieux que l'iPhone 6 Plus

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentOculus VR améliore son casque de réalité virtuelle
Article suivantPasseport : BlackBerry compte sur son smartphone carré

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here