iPhone : Apple défie les craintes de ralentissement de Chine

Alors que les économistes et les entreprises sont préoccupés par le ralentissement de la croissance en Chine, Apple fait bande à part avec des ventes phénoménales.

Pour de nombreuses entreprises, comme United Technologies et General Electric, mais aussi les économistes, le ralentissement de la croissance en Chine est une préoccupation réelle vu que ce marché représente un immense potentiel. Dans ce climat pessimiste, Apple fait en quelque sorte tache avec une progression affolante de ses ventes.

Alors que pour beaucoup, les ventes en Chine sont désormais synonymes de baisse ou de stagnation, ce n’est pas le cas de la marque à la pomme qui annonce que ses ventes ont pratiquement doublé au troisième trimestre en Chine, à Taiwan et à Hong Kong. La croissance de ce marché est si forte qu’il représente d’ailleurs désormais près d’un quart des ventes totales d’Apple.

Tim Cook est serein au sujet du marché chinois

Ainsi, si tout le monde est préoccupé par le ralentissement économique en Chine, ce n’est pas le cas de Tim Cook, le PDG d’Apple. Mardi, il a déclaré à ce sujet : « Si je… Il suffit de regarder combien de clients viennent dans nos magasins indépendamment de savoir s’ils achètent, combien de personnes se connectent en ligne ou de suivre l’évolution de nos ventes, je ne veux pas croire qu’il y a un problème économique en Chine ».

L’analyste James Cordwell est du même avis en déclarant : « Je pense que le smartphone est de plus en plus perçu comme un élément essentiel en Chine. Donc, je ne vois pas l’économie peser considérablement sur la croissance d’Apple au cours des prochains trimestres. »

Apple, une marque à part sur le marché chinois

Vu le succès d’Apple en Chine malgré le ralentissement économique du pays, les analystes tentent de trouver des explications. Ainsi, William Blair souligne que la marque à la pomme profite de plusieurs facteurs en sa faveur : « Citons la montée en puissance des achats bourgeois qui est plus forte sur les marchés émergents, notamment en Chine et en Inde, combinées au fait que l’entreprise fait face à peu ou pas de concurrence dans le haut de gamme ».

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentApple explose une nouvelle fois ses chiffres
Article suivantSurface Book : Microsoft compte attirer les propriétaires de MacBook

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here