ISEE-3 : un projet fou pour reprendre le contrôle d’une sonde spatiale

Lancée à la fin des années 1970 par la NASA, la sonde ISEE-3 est depuis longtemps abandonnée à elle-même. Un groupe de passionné a reçu l’accord pour tenter d’en reprendre le contrôle.

Skycorp Inc n’est pas une entreprise, c’est un groupe de passionnés de l’espace composé d’une vingtaine de personnes, des personnes actives, mais aussi des retraités de la NASA. Alors que la sonde ISEE-3 (International Sun-Earth Explorer) est depuis longtemps abandonnée à elle-même, ce groupe a décidé de se mobiliser pour tenter d’en reprendre le contrôle.

Lancée à la fin des années 1970 pour étudier les vents solaires et à observer des comètes, la NASA n’a depuis longtemps plus l’utilité de ce satellite, ni de budget pour faire quoi que ce soit avec.

Dès lors, contactée par Skycorp Inc, l’agence spatiale américaine a autorisé les instigateurs de ce projet fou à tenter de reprendre contact avec ISEE-3 et d’éventuellement en prendre le contrôle. La NASA a par ailleurs fourni de nombreuses données techniques au sujet de la sonde. Il faut dire que Skycorp Inc dispose dans ses rangs de Bob Farquhar, aujourd’hui retraité, mais concepteur à l’époque d’ISEE-3.

Après avoir récolté 142 000 dollars à l’occasion d’une collecte de fonds international, le groupe dispose d’une courte fenêtre pour tenter de reprendre le contrôle de la sonde lorsqu’elle passera à proximité de la Terre en juin.

Si plusieurs transmetteurs ont déjà été acquis avec les fonds récoltés, le gros défi sera de rétablir le contact avec ISEE-3 afin de pouvoir démarrer ses moteurs pour placer la sonde sur une orbite stable proche de la Terre. En effet, la grosse inconnue sera de savoir s’il sera justement possible de faire redémarrer les moteurs alors que tout laisse à penser que le reste de la sonde est toujours vivante. Dans ce sens, la principale tâche sera de concevoir un logiciel à même de récréer le système utilisé à l’origine pour les communications.

Il ne reste plus que quelques semaines pour savoir si ces passionnés auront réussi leur défi.

ISEE-3 a été l'un des premiers à étudier les vents solaires et à observer des comètes. Photo NASA
ISEE-3 a été l’un des premiers à étudier les vents solaires et à observer des comètes. Photo NASA

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentYouTube ne cède pas à l'ultimatum
Article suivantFacebook : ajout des menus de restaurant dans les Pages Pros

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here