ISS : 15 ans d’occupation ininterrompue

C’est le 2 novembre 2000 que le premier occupant est arrivé à bord de la Station spatiale internationale. Depuis, de nombreux habitants se sont succédé d’une manière ininterrompue depuis 15 ans.

L’International Space Station (ISS) ou Station spatiale internationale est placée en orbite terrestre basse. Son assemblage en orbite débute en 1998. C’est finalement le 2 novembre 2000 que le premier occupant permanent prend ses quartiers dans la station.

De fait, ce lundi 2 novembre 2015 marque le 15e anniversaire de l’occupation ininterrompue de l’ISS.

L’ISS en chiffres

La station spatiale internationale mesurera 108 mètres de long pour une largeur de 74 mètres, avec une masse approchant les 400 tonnes. Son volume pressurisé est d’environs de 900 m3, dont près de 400 m3 sont habitables.

La station se déplace autour de la Terre à une altitude comprise entre 350 et 400 kilomètres.

15 ans, 5 478 jours… et plus encore

L’ISS est occupée en permanence depuis le 2 novembre 2000, soit depuis 5 478 jours sans interruption. Durant tout ce temps, la station a vu défiler de nombreuses choses.

Pour commencer, ce sont 220 personnes qui ont habités la station, originaires de 17 pays différents. La majorité des occupants provient des États-Unis, ensuite ceux en provenance de Russie, puis du Canada et du Japon. Au moins un Américain et un Russe sont toujours à bord.

Pour accueillir ses hôtes, l’ISS dispose de 13 chambres même si elle n’accueille en permanence que 6 personnes.

Tous ses passagers, il a bien fallu les nourrir. C’est ainsi que plus de 26 500 repas ont été servis.

L’ISS est avant tout un laboratoire de l’espace

Il ne faut surtout pas oublier que le but premier de l’ISS est de servir de laboratoire, d’outil de recherche pour tester des choses d’une manière qu’il ne serait pas possible de faire à la surface de notre planète.

C’est ainsi que la station a servi de laboratoire pour 1 760 expériences en tous genres.

Il ne faut pas oublier non plus qu’il s’agit d’un vaisseau spatial, ce qui signifie aussi que des sorties dans l’espace ont été nécessaires, notamment pour l’entretien et les réparations. En 15 ans, ce sont ainsi 189 sorties extravéhiculaires qui ont été effectuées. La 190e sortie est prévue pour ce vendredi.

Tout cela pour dire que l’ISS est une aventure technologique, humaine, mais aussi de collaboration internationale vu que le financement de la station est assuré par l’Accord intergouvernemental de la station spatiale internationale qui regroupe les États-Unis, le Canada, le Japon, la Russie, la Belgique, le Danemark, la France, l’Allemagne, l’Italie, les Pays-Bas, la Norvège, l’Espagne, la Suède et la Suisse.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSemaine chargée pour Windows 10
Article suivantModel S : Tesla bride déjà les possibilités de son pilote automatique

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here