Accueil » Science » ISS : la capsule Soyouz TMA-15M s’arrime sans souci

ISS : la capsule Soyouz TMA-15M s’arrime sans souci

Six heures après son décollage du cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan, le vaisseau Soyouz TMA-15M s’est arrimé à la Station spatiale internationale (ISS) sans souci.

C’est par le biais d’un porte-parole de l’agence spatiale russe Roskosmos que l’on apprend, ce lundi matin, que le vaisseau Soyouz TMA-15M s’est arrimé à la Station spatiale internationale (ISS) s’est arrimé « en mode automatique au segment russe de l’ISS » six heures après son décollage du cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan.

C’est ainsi que le cosmonaute russe Anton Chkaplerov, l’astronaute américain Terry Virts et l’astronaute de l’ESA Samantha Cristoforetti, première femme italienne à se rendre dans l’espace, ont rejoint l’Américain Barry Wilmore et les Russes Alexandre Samokoutiaïev et Elena Serova, qui reviendront sur Terre en mars prochain, à bord de l’ISS. Z517

Alors que l’histoire de l’Italie est déjà riche avec Franco Malerba, Maurizio Chieli, Umbergo Guidoni, Roberto Vittori, Paolo Nespoli et Luca Parmitano qui se sont déjà rendu dans l’espace, Samantha Cristoforetti devient le septième astronaute italien et la première femme de son pays.

Alors que cohabiter deux jours à l’intérieur de l’étroit Soyouz peut être un facteur de stress et d’inconfort, provoquant souvent le mal de l’espace, la solution de l’insertion orbitale express est la solution. Mais pour la mettre en application, il faut être extrêmement, ce dont est capable les vaisseaux spatiaux Soyouz de la série TMA-M. S_TMA14M

Il est à noter que cette mission Soyouz TMA-15M emporte avec elle 15 boîtes de 30 grammes de caviar, des pommes, des oranges, des citrons, des tomates et 140 portions de lait lyophilisé et du thé noir sans sucre, des aliments que les spationautes ont souhaiter avoir pour leur repas du Nouvel an. L’astronaute italienne emmène par ailleurs dans ses valises l’« ISSpresso », une machine à café d’une vingtaine de kilos conçue spécialement pour tenir compte des principes de physique et de mécanique des fluides qui sont très différents dans l’espace.

Petite anecdote, pour la première fois dans le cadre d’un vol Soyouz, il a été entendu que Samantha Cristoforetti a fredonné un air de musique en boucle dans la capsule.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

Ça pourrait vous intéresser

L'ISS est un pont de vue idéal pour filmer des phénomènes climatiques, comme les ouragans Madeline, Lester et Gaston

Madeline, Lester et Gaston : trois ouragans filmés depuis l’ISS

Les phénomènes climatiques extrêmes, comme les ouragans, sont impressionnants vu du sol. Ils le sont …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *