ISS : la colocation la plus cool qui soit

Trois astronautes de l’ISS reviennent sur Terre ce jeudi, l’occasion d’évoquer la colocation la plus cool qui soit dans l’univers.

C’est ce jeudi que la mission 42 revient sur Terre, ce qui signifie que l’Italienne Samantha Cristoforetti, l’Américain Terry W. Virts et le Russe Anton Chkaplerov vont retrouver le plancher des vaches comme le commun des habitants de notre planète.

Si leur mission dans l’espace a été prolongée en raison de l’échec du cargo de ravitaillement Progress, on retiendra surtout que ces trois astronautes nous ont fait partager le quotidien de la Station spatiale internationale, ce qu’ils n’hésitent pas à qualifier de « colocation la plus cool » jamais observée.

C’est justement l’occasion de revenir sur une journée à bord de l’ISS…

Une journée commence bien évidemment par un café… comme sur Terre, enfin presque. Grâce à l’ISSpresso, une machine à expresso pouvant fonctionner sans gravité, les astronautes peuvent enfin boire sans paille, en utilisant des tasses « Zero-G cup » spécialement conçues pour que le liquide reste dans son contenant. L’Italienne Samantha Cristoforetti a évidemment été la première à tester cette machine révolutionnaire.

Avant d’entamer réellement la journée de travail, un brin de toilette s’impose. La mission 42 a pris le temps de nous expliquer comment ils font, notamment pour se shampouiner ou se laver les dents, sans parler du passage par le petit coin…

Après les tâches de maintenance, les heures de sport nécessaire à maintenir la condition physique des astronautes ont aussi été présentées. Cette occupation prend plus de 2 heures par jour.

Même à bord de l’ISS, il faut s’alimenter. Samantha Cristoforetti nous a expliqué comment cuisiner dans l’espace… une cuisine faite de sachets pas toujours très appétissants.
La nourriture est d’ailleurs très ludique, souvent dans la manière de la manger…

Le reste de la journée des astronautes est consacrée aux nombreuses autres activités de leur mission, que soit des expériences scientifiques, assurer la maintenance de la station, faire de petites réparations, et bien évidement communiquer avec la Terre, notamment sur les réseaux sociaux.

Si les astronautes travaillent au moins 40 heures par semaine, ils ont aussi l’occasion de se détendre, c’est-à-dire sans tâche obligatoire. Certains préfèrent suivre des évènements sportifs, d’autres préfèrent lire, etc.

Si l’occasion se présente, il n’est pas exclu de faire la fête, notamment à Noël ou pour les anniversaires.

Pour finir la journée, il faut bien finir par aller se coucher. Enfin, si on peut parler de se coucher lorsqu’il s’agit de dormir debout, dans une sorte de placard.

Une chose est en tout cas certaine, Samantha Cristoforetti, Terry W. Virts et Anton Chkaplerov ont abandonné cette manière de vivre pour retrouver celle de la Terre, dès ce soir.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentResident Evil 0 revient en version remastérisée HD
Article suivantDébut d’explication de la chaleur du soleil

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here