ISS : l’intimité des astronautes

Pour ceux qui se posent la question de l’intimité des astronautes à bord de la Station spatiale internationale, Scott Kelly a publié une image de sa chambre à coucher.

Les astronautes qui vivent à bord de la Station spatiale internationale (ISS) sont en mission pour de longues durées, généralement six mois, une année dans le cas de l’Américain Scott Kelly.

Alors que la promiscuité est de rigueur, on peut se poser la question de leur intimité.

Pour satisfaire la curiosité de toutes les personnes qui n’iront jamais à bord de l’ISS, Scott Kelly a justement partagé une image de sa chambre à coucher à bord de la station.

En légende de l’image, il écrit : « My #bedroom aboard #ISS. All the comforts of #home. Well, most of them. #YearInSpace » (« Ma chambre à coucher à bord de l’ISS. Tout le confort de la maison. En fait… la plupart »).

Grâce à sa photo, on peut découvrir son sac de couchage, muni d’une sangle pour empêcher l’astronaute de s’envoler dans la station pendant son sommeil, et ses deux ordinateurs pour communiqué avec le monde extérieur, notamment un synchronisé avec les nouvelles de CNN, ainsi que sa tablette.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentUne nouvelle télécommande tactile pour la prochaine Apple TV
Article suivantL’ISSpresso a servi son premier expresso spatial
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here