IVoidWarranties pirate les panneaux d’affichage de Lille

Ce n’est pas à cause d’un bug que les panneaux d’affichage de Lille n’affichent pas toujours le nombre de places restant dans les parkings, mais parce qu’ils ont été piratés.

Un panneau d’affichage de Lille qui affiche « Bonne braderie à tous » au lieu d’indiquer le nombre de places de parking restant ne souffre pas d’un bug. C’est simplement qu’il a été piraté par un hacker qui se fait appeler IVoidWarranties, une personne que La Voix du Nord appelle « Vincent ».

Comme IVoidWarranties le prouve dans les vidéos qu’il publie, il n’en est pas à son coup d’essai. Il est notamment l’auteur du piratage d’un panneau devant la gendarmerie où Dominique Strauss-Kahn a été entendu dans le cadre de l’affaire du Carlton, il avait affiché une série de termes très crus en lieu et place du nombre de places de stationnement restant.

Au journaliste de La Voix du Nord qui l’a suivi, le pirate explique qu’il a pu prendre le contrôle du panneau grâce à un ordinateur portable et un boîtier équipé d’une antenne. « Cela a demandé trois semaines de travail. Tous ces panneaux reçoivent leurs informations à afficher par radio, selon un langage particulier, envoyé depuis un émetteur central. J’écoute comment l’émetteur parle, et je parle ensuite le même langage que lui, mais je parle plus fort pour passer au-dessus », explique le pirate.

Il précise que dans le cadre des parkings de Lille, la tâche est très facile vu que le système utilise des transmissions radio non cryptées, avec un protocole vieux de plus de 20 ans.

Comme le prouve un épisode survenu à Austin (États-Unis) où un hacker s’était amusé à remplacer les infos trafic par des messages apocalyptiques du genre « Des zombies nazis ! Fuyez ! » ou « La fin est proche ! », même les panneaux d’affichage autoroutiers sont vulnérables à ce genre d’attaque.

Il est à souligner que IVoidWarranties est un « gentil » pirate, qu’il ne prend le contrôle d’un panneau d’affichage que le temps d’immortaliser son exploit par une photo ou une vidéo. Selon lui, son action est « un moyen de faire réfléchir les gens sur la vulnérabilité des appareils électroniques qui nous entourent. Tout peut être transformé, bidouillé, et contrôlé contre nous ».

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker