Jaguar XE : élue « Plus Belle Voiture de l’Année 2014 »

Moderne, luxueuse et sportive, la Jaguar XE a été élue « Plus Belle Voiture de l’Année 2014 ».

Officiellement présentée au mois de septembre dernier, la moderne luxueuse et sportive Jaguar XE a été l’un des modèles les plus marquants de l’année 2014. Pour couronner le tout, la berline familiale britannique a été élue « Plus Belle Voiture de l’Année 2014 » à l’occasion de la soirée d’ouverture du Festival automobile international 2015 à Paris.

Grâce à sa plastique et à sa belle dynamique, la Jaguar XE a supplanté la concurrence représentée par la Fiat 500X, la Mazda MX-5 et la Mercedes Classe C en version break. La voiture de la marque de Coventry succède donc dignement à l’Alfa Romeo 4C qui avait été élue « Plus Belle Voiture de l’Année 2013 ».

Il est bon de souligner que Jaguar mérite amplement cette récompense vu que le constructeur a su se doter des moyens nécessaires pour sortir les griffes sur le marché des berlines familiales dit premium, face aux BMW Série 3, Audi A4 et Mercedes-Benz Classe C.

Commercialisée courant 2015 à un tarif de départ de 37.000 euros, la Jaguar XE possède une allure à la fois racée et élégante à l’extérieur, classique à l’intérieur. La version de base est dotée d’un quatre cylindres 2,0 litres de 163 chevaux et 280 Nm (3,8 l/100 km, 99 g/km de CO2) alors que le modèle S atteint les 340 ch avec son V6 de 3,0 l qui délivre un couple de 450 Nm. Dans cette configuration, la voiture abat le 0-100 km/h en 5,2 secondes avec une consommation estimée à 8,3 l/100 km (194 g/km de CO2).

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 5]
PARTAGER
Article précédentBouygues Telecom : la BBox Miami arrive
Article suivantAvec Workmail, Amazon se lance dans la messagerie pour entreprises

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here