Jailbreak : pas de jailbreak pour iOS 7 avant 2014 ? Ce n’est pas sûr…

Alors que les progrès sur une solution de jailbreak pour iOS 7 étaient notoires, qu’en est-il aujourd’hui ? La complexité du problème ferait qu’un jailbreak ne serait pas disponible avant 2014, mais…

Les annonces de la team Evad3rs laissent à penser que les progrès sont notoires en matière de Jailbreak pour iOS 7. Ce qui est vrai, mais qu’il faut néanmoins relativiser.

En effet, en lisant attentivement le suivi des avancées de la team, on doit comprendre que c’est un jailbreak pour les terminaux équipés de processeurs A4 qui est en approche, c’est-à-dire uniquement pur l’iPhone 4. Cela signifie aussi que les iPhone 4S, 5, 5S, 5C, les iPod et les iPad sont pour le moment laissés sur la touche.

Ceci étant dit, tout n’est pas aussi sombre que cela. Cela augure premièrement la sortie rapide d’un jailbreak iOS 7 pour l’iPhone 4.

Pour les terminaux équipés de processeurs A5 et plus récents, la patience est donc de mise jusqu’en 2014. Mais de ce côté-là, ça avance en réalité aussi. En effet, outre la team Evad3rs qui travaille sur le Jailbreak d’iOS 7, Winocm et Ih8snow sont pour leurs parts toujours au chevet d’une solution pour iOS 6.1.3/6.1.4.

Et c’est justement par eux qu’on apprend que les failles découvertes pour les appareils équipés de processeurs A5 et plus existent toujours dans iOS 7. De fait, les possibilités existent…

Le seul petit hic est que si le jailbreak pour iOS 6.1.3/6.1.4 sort rapidement, cela couperait l’herbe sous le pied pour un jailbreak pour iOS 7. De fait, la sortie d’un Jailbreak pour les terminaux possédant au minimum un processeur A5 devrait se faire simultanément en 2014, certaines personnes osant même avancer février.

Au final, la patience est toujours de mise, et cela malgré l’impatience des utilisateurs avide d’avoir leur iDevice jailbreaké.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentOS X Mavericks : comment installer facilement OS X 10.9 Mavericks ?
Article suivantYouTube Music Awards : Eminem et des artistes peu connus raflent la mise

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here