Jeep : le Compass boude le Mondial de l’Automobile de Paris

Ce n’est pas au Mondial de l’Automobile de Paris que Jeep va présenter le Compass. C’est au Brésil que le constructeur a préféré dévoiler son nouveau SUV en avant-première.

Le Compass est le nouveau SUV de Jeep destiné à venir concurrencer le Qashqai, le Tiguan ou encore le Sportage. Comme ce modèle sera lancé dans une centaine de pays, le Mondial de l’Automobile 2016 se profilait comme un tremplin de lancement idéal. Ce n’est pas la solution qui a été retenue par le constructeur.

Au lieu de présenter son nouveau SUV à Paris, c’est au Brésil que Jeep a préféré dévoiler le Compass. C’est à l’occasion de l’inauguration de sa production dans l’usine brésilienne Jeep de FCA à Goiânia, dans l’État du Pernambuco, que le véhicule a été présenté en grande avant-première. On peut même dire que le Compass boude la scène parisienne vu que c’est lors du salon de Los Angeles, en novembre prochain, qu’il sera officiellement présenté au grand public.

Cette levée de rideau brésilienne permet tout de même d’en savoir plus sur le Compass. On sait par exemple qu’il sera proposé avec un choix de 17 combinaisons moteur-boîte. Cette nouvelle version doit bien évidemment remplacer l’ancien Compass qui a été lancé en 2007 et qui a disparu en 2012. Jeep compte sur le succès du Renegade pour espérer que le nouveau Compass fasse aussi bien, notamment en France.

Avec l’utilisation de la même plateforme que pour le Renegade et la Fiat 500X, le Compass gagne en longueur. Il devrait mesurer pas loin de 4,50 m de long. Pour les détails techniques, il faut par contre patienter jusqu’au salon de Los Angeles.

On sait par contre qu’il sera produit au Mexique pour l’Amérique du Nord, à Canton pour la Chine et en Italie pour l’Europe. Son arrivée sur le vieux continent est prévue pour le second semestre de l’année prochaine.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLa ville de Moscou bannit tous les produits Microsoft de ses ordinateurs
Article suivantUn Mondial 2016 de Paris placé sous le signe des voitures électriques

Après mes études de journalisme, me retrouver à écrire sur des faits divers sans importance m’a déprimé. Lorsqu’un ami m’a emmené me changer les idées au salon Connect It de Paris, cela m’a fait tilt ! Découvrir les technologies d’aujourd’hui que tout le monde pourra utiliser demain… m’a donné une nouvelle inspiration.

Par les amis de mes amis qui son mon avis, on m’a filament proposé d’écrire des articles sur le high-tech. Dire ce qui m’intéresse le plus ? Difficile à dire. Cela va si vite, les possibilités sont si énormes. Une chose est en tout cas sûre : cela me passionne !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here