Jeep : le mini-SUV Renegade arrive !

Dévoilé en mars dernier à l’occasion du salon de Genève, le nouveau petit Jeep Renegade du consortium Fiat Chrysler Automobiles sera commercialisé à partir d’octobre prochain.

Alors que la marque Jeep est plutôt connue pour ses gros 4×4 purs et durs, le Renegade dévoilé en première mondial au salon de Genève rompt avec le passé en entrant dans la catégorie des mini-SUV. Une démarche somme toute logique vu que ce genre de véhicule est de plus en plus populaire en Europe.

En étant la première incursion de Jeep sur le marché des mini-SUV, le Renegade innove également en étant le premier véhicule de la marque à être exclusivement produit en dehors des États-Unis, en l’occurrence à Melfi, dans le sud de l’Italie. Cette production est d’ailleurs logique vu que le Renegade utilise la même plateforme que la future petite Fiat 500X.

Jeep innove également en commençant la commercialisation de son Renegade en Europe, à partir du mois d’octobre, alors que le lancement aux États-Unis n’est prévu que pour le début 2015.

Hormis ces considérations organisationnelles, il est bon de préciser que le Renegade mesure 4,24 mètres de long, qu’il sera proposé à partir de 18 950 euros avec des motorisations essence de 110 à 170 chevaux, ou diesel de 120 à 170 chevaux.

Il est à noter que le Renegade sera proposé avec une multitude d’options, par exemple comme vraies versions 4×4 avec transmission aux quatre roues, ce qui est correspond parfaitement à l’image baroudeur de la marque Jeep.

Jeep se lance dans les mini-"SUV" avec le Renegade produit en Italie
Jeep se lance dans les mini-« SUV » avec le Renegade produit en Italie

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFrelon asiatique : la lutte s’organise contre l’envahisseur
Article suivantMoteur de recherche : Google se fait attaquer en justice pour diffamation

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here