Jeux vidéo : « Baldur’s Gate 2 » donne l’exemple de l’avenir

Entre consoles de jeu vidéo, PC et terminaux mobiles, l’avenir des jeux vidéo est en pleine mutation. En sortant sur Android, iOS, PC et Mac, « Baldur’s Gate 2 » pourrait être un exemple de ce que sera cet avenir.

Cela fait un certain temps déjà que les smartphones et tablettes numériques font de l’ombre aux consoles de jeu et aux PC. Cette mutation doit certainement faire réfléchir les éditeurs de jeux, c’est en tout cas ce qu’a fait le studio de développement BioWare.

En effet, pour son opus « Baldur’s Gate 2: Enhanced Edition », l’éditeur prévoit de sortir le titre pour PC et Mac, mais également pour iOS et Android. Cette décision commerciale démontre bien la tendance du marché, c’est-à-dire une prolifération de la mobilité.

Pour les inconditionnels des jeux de rôle, « Baldur’s Gate » est une référence en la matière et ils seront certainement impatients de découvrir« Baldur’s Gate 2: Enhanced Edition ». Cette édition comprendra :

  • Baldur’s Gate II: Shadows of Amn ;
  • Baldur’s Gate II: Throne of Bhaal ;
  • Quatre nouveaux personnages : le Mage sauvage Neera, le Moine Rasaad YN Bashir et un mystérieux voleur ;
  • Un mode multijoueurs ;
  • Le support des grands écrans ;
  • Une œuvre entièrement remastérisée comprenant de nombreuses améliorations de l’interface et du gameplay.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentBlackBerry Messenger pour Android : une vidéo démo donne quelques éléments de réponse
Article suivantAndromag : l’émission 100% Android de Ouatch TV
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here