Jeux vidéo : il gagne 4 millions de dollars par an… pour donner son avis

Felix Kjellberg, alias PewDiePie, est devenu multimillionnaire simplement en donnant son avis sur des jeux vidéo.

A l’instar de sa vidéo sur Flappy Birds où il devient fou après quelques minutes, visionnée plus de 18 millions de fois, Felix Kjellberg, alias PewDiePie, est une véritable star du net. Ce jeune Suédois de 24 ans est en train de vivre une incroyable sucess story en étant l’internaute qui comptabilise le plus grand nombre d’abonnements à sa chaîne YouTube.

Alors que Felix Kjellberg joue beaucoup aux jeux vidéo, qu’il possède un humour détonnant, il lance en 2010 sa propre chaîne YouTube pour y diffuser des vidéos de ses tests de jeux vidéo. Qu’ils soient sur consoles, sur PC ou sur iPad, il partage ses impressions des vidéos très bien illustrées, souvent très drôles, où les cris, danses improbables, grimaces et montages alambiqués ne manquent pas.

Si ce n’était qu’un hobby au début, il a décidé de monétiser son activité à partir de 2012. C’est ainsi que les publicités placées au début de ses vidéos lui rapportent près de 4 millions de dollars par an ! Il est vrai qu’avec 28 millions d’abonnement à sa chaîne, sa popularité est bien réelle.

C’est en déclarant que « C’est un peu incroyable de voir que je peux gagner ma vie avec les jeux vidéo » que le jeune confie qu’il a eu du mal à réaliser que son passe-temps créatif et interactif était devenu un business très lucratif. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il a abandonné ses études à l’Ecole polytechnique Chalmers pour se consacrer entièrement à sa carrière sur YouTube.

PewDiePie : multimillionnaire grâce à sa chaîne Youtube sur les jeux vidéo
PewDiePie : multimillionnaire grâce à sa chaîne Youtube sur les jeux vidéo

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentL'iPad Mini devient console de jeu
Article suivantApple : son iWatch arrivera en octobre

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here