Accueil » Science » John Nash : décès de l’un des « géants » des mathématiques
Mort du «géant» des mathématiques John Nash

John Nash : décès de l’un des « géants » des mathématiques

Prix Nobel d’économie en 1994 pour sa théorie des jeux non coopératifs, John Nash, l’un des « géants » des mathématiques, est décédé samedi dans un accident de la route.

John Nash est né le 13 juin 1928 à Bluefield, en Virginie occidentale. Il a une sœur : Martha. Dans son autobiographie, il avoue « avoir dévoré petit une encyclopédie que ses parents lui avait offert ». Au lycée, il lit une histoire des mathématiques, « Men of Mathematics » d’ E.T. Bell, avant d’étudier le génie chimique et la chimie à l’université Carnegie Mellon de Pittsburgh. Il bifurque vers les mathématiques pour son diplôme. Alors que les prestigieuses universités d’Harvard et de Princeton lui ouvrent leurs portes, il choisit Princeton, car c’est « plus près de Bluefield ».

Il s’en suit un doctorat sur la théorie économique des jeux, suivi de diverses publications et découvertes dans la géométrie différentielle et les équations dérivées partielles. Il fait carrière à Princeton et à l’Institut de technologie du Massachusetts (MIT).

Grâce à sa théorie des jeux non coopératifs publiée en 1950, il se voit attribuer le Prix Nobel d’économie en 1994 en compagnie des économistes américains John Harsanyi et Allemands Reinhard Selten.

En compagnie d’un autre mathématicien, Louis Nirenberg, John Nash s’étaient vu attribuer le 25 mars le prix Abel de mathématiques de l’Académie norvégienne des sciences et lettres.

Âgé de 86 ans, le mathématicien est décédé samedi, avec sa femme Alicia Nash, 82 ans, dans un accident de la route sur la côte est des États-Unis. « Les passagers du taxi ont été éjectés et sont morts », a précisé le sergent Gregory Williams, en expliquant que le chauffeur du véhicule avait « perdu le contrôle » du véhicule et heurter une barrière de sécurité sur le bord de l’autoroute.

John Nash avait inspiré le film « Un homme d’exception », réalisé en 2001 par Ron Howard. Son personnage est interprété par Russell Crowe. Le film décrit à la fois son génie mathématique et sa schizophrénie, apparue après son mariage avec Alicia en 1957, qui lui faisait imaginer qu’un agent fédéral américain lui proposait d’aider secrètement le gouvernement à décrypter des messages d’espions russes dans la presse.

Suite à l’annonce de son décès, Russell Crowe s’est dit « Sous le choc… mes pensées vont à John et Alicia et à leur famille. Ce fut une collaboration extraordinaire. Des esprits d’exception, de très grands cœurs », sur Twitter.

Yanis Varoufakis, le ministre grec de l’Économie qui est également professeur d’économie et qui l’avait rencontré, a salué « une source d’inspiration ».

Christopher L. Eisgruber, le président de l’Université de Princeton, a pour sa part loué « les travaux remarquables de John qui ont inspiré des générations de mathématiciens, d’économistes et de scientifiques ».

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 5]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *