Les joueurs sur PC pourront bientôt aussi jouer à « Need for Speed »

Il aura fallu bien du temps pour que « Need for Speed » arrive sur PC. Une date a enfin été fixée : le 17 mars prochain

Les joueurs sur PlayStation 4 et Xbox One peuvent se défouler sur « Need for Speed » depuis le 5 novembre dernier. Les joueurs sur PC n’ont pas cette chance, même si le jeu de course d’Electronic Arts était aussi annoncé pour cette plateforme. Son lancement a été à plusieurs reprises repoussé.

La patience, pour ne pas dire l’impatience, semble touchée à son terme. Electronic Arts annonce que le lancement de « Need for Speed » a finalement été fixé au 17 mars prochain. Dans son communiqué, l’éditeur souligne : « Nous sommes très fiers de l’aspect de Need for Speed et nous savons que c’est également le cas de beaucoup d’entre vous. Nous sommes ravis de pouvoir montrer le jeu tournant avec un framerate plus important. Il faut le voir pour le croire alors nous espérons que vous serez aussi contents que nous lorsque vous jouerez à Need for Speed tournant sur un framerate déverrouillé en résolution 4K »

Pour se consoler d’avoir dû attendre plus que les autres joueurs, les joueurs sur PC pourront profiter d’une exclusivité : la possibilité de conduire une voiture avec la transmission manuelle. Les personnes appréciant le réalisme seront certainement ravies. De plus, plusieurs volants seront compatibles avec le jeu, ce qui contribuera à accroitre le plaisir du joueur.

Il est à souligner que les membres d’Origin Access pourront découvrir la version PC de « Need for Speed » plus tôt. Ils pourront le faire exactement une semaine plus tôt, soit dès le 10 mars 2016.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentRéchauffement climatique : de grosses conséquences pour les vols transatlantiques
Article suivantBBox et Bbox Miami : Bouygues Telecom casse les prix pour ses clients mobiles

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here