Joyeuses Fêtes : du numérique au papier

Alors que beaucoup d’organisations se sont tournées vers les vœux numériques, bien moins chère, la tendance actuelle est un retour au papier, plus authentique, mais aussi plus soigné.

En matière de carte de vœux, ce sont des millions d’exemplaires qui sont envoyés chaque année par les entreprises, les associations ou les particuliers. Si le marché s’est banalisé pour ces derniers, le créneau des entreprises et des associations continue à bien se porter.

Pourtant, si beaucoup s’étaient tournés vers les vœux numériques il y a quelques années, la tendance est un retour au papier, une matière plus authentique, mais aussi souvent jugée plus soignée.

Alors que l’objectif est de transmettre des vœux, mais aussi un moyen de communiquer certaines valeurs, le marché de la carte de vœux solidaires trouve de plus en plus sa place. Le principe en est simple, une partie du coût de la carte est reversée sous forme de don à une association ou à une ONG.

De cette manière, la Fondation Abbé Pierre a envoyé plus de 500 000 cartes de vœux aux couleurs de l’association pour le compte d’entreprises, d’association et d’organismes publics, ou la société voeux-solidaires.com a pu reverser quelque 100 000 euros de dons à une quinzaine d’associations.

D’ailleurs, en matière d’innovation, pourquoi ne pas opter cette année pour les cartes proposées par Websourd, des cartes de vœux numériques affichant un avatar en 3D aux couleurs de l’entreprise commanditaire transmettant son message en langage des sourds.

Et vous, comment allez-vous souhaiter vos vœux ? En numérique, sur papier, peut-être même d’une manière solidaire ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentApple – China Mobile : l’Empire du milieu s’ouvre aux iPhone
Article suivantGamers : que souhaiter comme vœux pour le nouvel an 2014 ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

  1. Cette année, en plus de soutenir l’association Les enfants du Mekong, Popcarte s’est associé à Unicef pour permettre à tout donateur et acheteur de Happy Box d’inciter un proche à faire le même don par l’intermédiaire d’une carte de voeux 2014! Le processus est simplifié au maximum : vous choisissez un modèle de carte, ajouter un message personnel et l’adresse du destinataire. La carte est ensuite imprimée et expédiée en 24h pour arriver à temps pendant les fêtes de fin d’année.

    À vous de participer!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here