Just Delete Me : la solution pour ceux qui rêvent de disparaitre d’internet

Une fois sur internet, en disparaitre est une chose malaisée pour ne pas dire impossible. Avec la plateforme « Just Delete Me », les internautes peuvent se faire guider dans leur quête d’anonymat.

Qui n’a pas rêvé de redevenir anonyme sur internet, de supprimer ses comptes et profils disséminés aux quatre coins de la toile ? Ouverts pour voir une vidéo, rejoindre une discussion, tester une application ou répondre à une invitation, ces comptes regorgent souvent d’informations personnelles. Les supprimer fait tout simplement partie de l’hygiène numérique la plus élémentaire.

Pourtant, ce réflexe n’est de loin pas acquis par la majorité des internautes. Dans ce sens, le site « Just Delete Me » a pour vocation de guider les internautes dans leur démarche de nettoyage du net, une quête de son anonymat retrouvé. Concrètement, « Just Delete Me » fournit un rapide mode d’emploi et un lien pour se désinscrire de plus de 100 services en ligne y compris des réseaux sociaux.

Mais il ne faut pas rêver non plus, en classant en quatre catégories de résiliation, facile, moyenne, compliquée, et même impossible, « Just Delete Me » met en évidence que tout n’est pas possible. Se désinscrire d’Evernote, Wikipédia ou WordPress étant impossible ! Il n’empêche que si le nettoyage est fait pour tout le reste, votre anonymat retrouvera déjà une grande partie de son intégrité.

Il faut encore préciser que « Just Delete Me » est également disponible en tant que module pour Chrome. Une fois installé, ce module affiche un feu de signalisation dans la barre d’adresse site visité fait partie des sites répertoriés.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSécurité : l’internet chinois paralysé par une attaque DDoS
Article suivantApps Android : la rentabilité financière passe par le gratuit
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here