KB30811424 : Microsoft teste la mise à jour de Windows 10

C’est mercredi que Microsoft a publié la KB30811424, une première mise à jour pour Windows 10. Ce déploiement va permettre d’évaluer les changements en matière de mise à jour.

À l’instar de n’importe quel autre système d’exploitation, Windows 10 va avoir droit à des mises à jour. À la différence des Patch Tuesday qui ont marqué des générations d’utilisateurs de Windows, le nouveau système d’exploitation change de philosophie de mise à jour.

Précédemment, il était possible de choisir quand les mises à jour sont déployées, et même de sélectionner celles que l’on voulait installer. Ces possibilités disparaissent avec Windows 10. En effet, les mises à jour sont désormais obligatoires, et on n’a pas le choix du moment de leurs installations, juste d’influencer le moment du redémarrage.

On notera tout de même que les possesseurs d’une version Professionnel, Entreprise ou Education ont plus de possibilités de réglages, via les group policy (GPO).

Ainsi, la mise à jour KB30811424 publiée le 5 août va être installée chez pratiquement tous les utilisateurs de Windows 10, une mise à jour qui pèse tout de même 325 Mo, ce qui est un bon test pour le déploiement des correctifs.

La KB30811424 n’est pas une mise à jour de sécurité selon Microsoft. Il s’agit d’une mise à jour cumulative de Windows 10 qui apporte des améliorations fonctionnelles au système d’exploitation.

Alors que cette mise à jour sert à démontrer la pertinence du nouveau système de déploiement des mises à jour, ZDNet.com précise que Microsoft devrait proposer de telles mises à jour une fois par semaine jusqu’à la fin août, pour finaliser Windows 10 et valider le système de déploiement.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentKoeru : un concept de crossover Mazda pour le Salon de Francfort ?
Article suivantGmail : des recettes IFTTT bien pratiques

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here